Le Point Vétérinaire n° 384 du 01/04/2018

Dossier

Physiopathologie des brûluresÉdouard Martin et coll.Lorsque les lésions dépassent 20 % de la surface corporelle totaledes effets systémiques importants sont attendus.Une phase d’instabilité hémodynamiquese développe pendant les 24 à 72 premières heures.Une phase hypermétabolique se met en place dans les 3 à 5 jours qui suivent l’accidentElle nécessite un apport alimentaire accru en protéines et en calories pour couvrir les besoins énergétiques.Les lésions peuvent mettre plusieurs jours à se développercar la peau emmagasine la chaleur : le degré de brûlure définitif est ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK