Le point Vétérinaire Canin n° 383 du 01/03/2018

OPHTALMOLOGIE

Article de synthèse

Aure-Éline Grillot*, Guillaume Payen**


*Service d’ophtalmologie, Centre hospitalier vétérinaire Frégis, 43, avenue Aristide-Briand 94110 Arcueil

Savoir réaliser un examen neuro-ophtalmologique complet est indispensable pour pouvoir localiser une lésion ou un déficit le long des voies nerveuses.

Résumé

→ Les déficits neuroophtalmologiques constituent un motif de consultation peu fréquent mais néanmoins régulier des carnivores domestiques. Les principales affections rencontrées sont les anisocories, les cécités, les troubles de la motricité extrinsèque de l’oeil et les strabismes. Parmi ces affections, certaines sont plus souvent rencontrées que d’autres, comme le syndrome de Claude-Bernard-Horner ou les maladies dégénératives de la rétine, par exemple (bien plus fréquemment observées en pratique référée). La connaissance anatomique des trajets nerveux associée à l’examen neuroophtalmologique permettent de localiser une lésion ou un déficit le long des voies nerveuses, visuelles et/ou pupillomotrices. Enfin, le recours à certains collyres peut compléter l’examen, et ainsi confirmer un déficit et préciser sa localisation. En dernière étape, des examens d’imagerie en coupe (examen tomodensitométrique ou d’imagerie par résonance magnétique) sont souvent indiqués pour préciser le diagnostic lésionnel.

Summary

The main neuro-ophthalmological deficits in dogs and cats

→ Neuro-ophthalmological deficits are an uncommon but regular reason for consultation for dogs and cats. The main diseases encountered are anisocorie, blindness, extrinsic motility disorders of the eye and strabismus. Some of these conditions are more commonly seen than others, such as Claude-Bernard-Horner syndrome or degenerative diseases of the retina, the latter more frequently observed in referral practice. It is possible to locate a lesion or deficit affecting the nervous, visual and / or pupillomotor pathways with knowledge of the anatomy of the neural pathways associated with the neuro-ophthalmological examination. The use of certain eye drops may complete the ocular examination, and thus confirm a deficit and specify its location.

Sectional imaging examinations (CT or magnetic resonance imaging) are often indicated to clarify the diagnosis of lesions.

Key words

Neuro-ophthalmology, anisocoria, amaurosis, strabismus, dog
L’examen neuro-ophtalmologique de base a pour objectif de vérifier l’intégrité des voies nerveuses impliquées dans la vision ainsi que les voies pupillomotrices. Il est fondamental, car ses conclusions contribuent largement à localiser une lésion ou un déficit le long de ces voies, parfois à l’origine d’une cécité ou d’une anisocorie(1). ANISOCORIES 1. Évaluation L’anisocorie correspond à une asymétrie du diamètre pupillaire entre les deux yeux. L’examen en rétro-illumination est une technique simple pour évaluer la taille de la pupille, sa forme ainsi que ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"