Le Point Vétérinaire n° 383 du 01/03/2018

VENTE ET DIAGNOSTIC VÉTÉRINAIRE

Juridique

Christian Diaz

7, rue Saint-Jean 31130 Balma

À la suite de nouvelles expertises vétérinaires, la cour d’appel infirme un jugement de première instance, fondé sur des examens contredits ensuite.

Cour d’appel de Besançon, 8 mars 2016Les faits Dans les deux ans qui ont suivi la vente d’un poulain, un vétérinaire diagnostique des symptômes d’accrochement de la rotule, une maladie congénitale rendant l’animal impropre à la compétition de dressage. Sur le fondement de la garantie de conformité du Code de la consommation, le tribunal prononce la résolution de la vente, condamne le vendeur à payer divers frais et ordonne l’exécution provisoire. Le vendeur reprend le poulain. L’acheteur, considérant la réparation insuffisante, fait ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire, retrouvez votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK