Le point Vétérinaire n° 383 du 01/03/2018

INTOXICATIONS

Recherche

EN BREF

L’ingestion de chocolat a un profil saisonnier. Il est donc utile d’informer les clients de ce risque, en particulier à l’approche de Noël et de Pâques, car le chocolat devient plus accessible au sein du foyer. Étant donné l’utilisation fréquente d’émétiques chez les animaux pour des doses non toxiques documentées de théobromine, des recherches plus approfondies sur les risques et les conséquences de la thérapie émétique sont indiquées. PM Noble et coll. (Royaume-Uni). Vet. Rec. 2017;181:684.
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"