Le point Vétérinaire Canin n° 383 du 01/03/2018

DERMATOLOGIE

Analyse d’article

Charline Pressanti

Service de dermatologie
INP-ENVT, 23, chemin des Capelles
31076 Toulouse
c.pressanti@envt.fr

Les dermatoses félines et notamment les dermatites allergiques sont souvent difficiles à traiter. Les médicaments topiques sont mal tolérés et il existe un risque non négligeable de passage systémique du produit lié au léchage. Les antihistaminiques et les acides gras essentiels apportent une aide dans la gestion de la maladie, mais ne suffisent pas à la prise en charge totale de l’affection. Les corticoïdes, bien qu’efficaces, sont générateurs d’effets secondaires rédhibitoires lorsqu’ils sont utilisés au long cours et à des ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"