Pratique vétérinaire canine_Hors Série n° 017 du 01/01/2017

RADIOTHÉRAPIE

Démarche face aux principaux dilemmes

Pierre Boyé*, Jérôme Benoit**


*Clinique vétérinaire Oncovet,
Service de cancérologie-radiothérapie,
Avenue Paul-Langevin,
59650 Villeneuve-d’Ascq

Lors de sarcomes félins associés aux sites d’injection, la chirurgie n’est pas le principal traitement de première intention : elle se positionne dans une prise en charge multimodale qui dépend de la localisation de la tumeur, de sa taille et du bilan d’extension.

Résumé

→ Les sarcomes félins associés aux sites d’injection regroupent un ensemble de tumeurs malignes mésenchymateuses caractérisées par une forte agressivité locale. Depuis les années 90, l’augmentation de l’incidence de ces tumeurs est directement corrélée avec les pratiques cliniques vétérinaires (protocole vaccinal, site d’injection). Un diagnostic précoce et le choix d’une prise en charge optimale dès le début (approche radicale et multimodale) sont indispensables pour obtenir un contrôle durable. Malgré un risque de récidive locale important, une chirurgie large associée à la radiothérapie semble aujourd’hui offrir les meilleurs résultats. La bonne pratique des recommandations prophylactiques permet d’améliorer probablement le pronostic de ces tumeurs.

Summary

Therapeutic strategy for feline sarcomas associated with injection sites

→ Feline sarcomas associated with injection sites include a group of malignant mesenchymal tumours, which are characterised by high localised aggressiveness. Early diagnosis and the choice of optimal management from the beginning (radical and multimodal approach) are essential for achieving sustainable control. Despite a significant risk of local recurrence, extensive surgery associated with radiotherapy seems to offer the best results today. The prognosis for these tumours is probably improved by prophylactic measures.

Key words

Sarcomas, injection sites, postvaccinal, fibrosarcoma, radiotherapy.
Les sarcomes félins associés aux sites d’injection, encore nommés tumeurs du “complexe fibrosarcome félin”, regroupent un ensemble de processus tumoraux de caractéristiques histologiques variées mais de comportements biologiques similaires. Ces tumeurs sont caractérisées par une forte agressivité locale, infiltrant les tissus avoisinants, responsable de récidives post chirurgicales fréquentes. Elles comptent parmi les tumeurs les plus fréquentes chez le chat, avec un risque estimé de 1/10 000 à 1/20 000 (encadré 1 complémentaire sur http://www.lepointveterinaire.fr) [12, 26]. La qualité des marges après exérèse représente ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert canin cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"