Pratique vétérinaire canine_Hors Série n° 017 du 01/01/2017

CANCÉROLOGIE

Démarche thérapeutique et suivi

Quentin Fournier

Royal (Dick) School of
Veterinary Studies,
The University of Edinburgh,
Easter Bush,
Midlothian EH25 9RG, UK

Le vétérinaire est l’intigateur du traitement contre le cancer. Il doit prendre en compte les particularités de l’animal ainsi que les contraintes et les souhaits du propriétaire.

Résumé

→ Le vétérinaire joue un rôle central dans la mise en place de la stratégie thérapeutique en oncologie vétérinaire. À partir d’une démarche diagnostique rigoureuse, il doit définir la situation clinique de façon précise. Disposant de données objectives, il doit proposer la stratégie la plus adaptée à chaque animal. La race, le caractère de l’animal, l’éventuelle insuffisance rénale ou hépatique, les autres maladies intercurrentes et les autres traitements sont importants à considérer. Enfin, les différentes options thérapeutiques proposées doivent aussi prendre en compte le propriétaire, puisque c’est à lui que revient la décision finale du traitement à mettre en place.

Summary

The key elements in a therapeutic strategy in oncology

→ The veterinarian plays a central role in the implementation of the therapeutic strategy in veterinary oncology. The practitioner must define the clinical situation precisely based on a rigorous diagnostic procedure. The veterinarian must propose the most appropriate strategy for each animal, based on objective data. Elements to be taken into consideration include the animal’s breed and character, kidney or liver failure, other concurrent conditions and other treatments. The various therapeutic options proposed must also take into account the owner, who has the final decision as to which treatment to be implemented.

Key words

Decision-making, prescription, animal, veterinarian, owner
La planification d’un traitement cancérologique en médecine vétérinaire doit être adaptée aux trois parties concernées : l’animal, le propriétaire et le vétérinaire (figure 1). Toute démarche décisionnelle repose sur ces trois piliers, et la négligence de l’un d’eux peut entraîner une situation d’échec thérapeutique. La meilleure stratégie thérapeutique est celle qui répond au mieux à la condition de l’animal, tout en prenant compte le désir des propriétaires et en restant applicable par le vétérinaire. LE VÉTÉRINAIRE Les résultats de la demarche diagnostique doivent ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert canin cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"