Pratique vétérinaire canine_Hors Série n° 017 du 01/01/2017

NUTRITION

Démarche thérapeutique et suivi

Marjorie Dequenne*, Marianne Diez**


*Unité de nutrition des animaux de compagnie
B43 Faculté de médecine vétérinaire
Université de Liège
4000 Liège, Belgique

Anorexie, diminution des apports et augmentation des pertes vont de pair avec cancer. Une alimentation adaptée permet d’augmenter l’espérance et la qualité de vie des animaux atteints.

Résumé

→ La prise en charge nutritionnelle de l’animal cancéreux nécessite une analyse complète. Pour établir le plan de rationnement alimentaire sont pris en compte le type de processus tumoral et ses répercussions sur l’organisme (effet Warburg, augmentation de l’utilisation de certains nutriments en faveur de la croissance tumorale ou cachexie paranéoplasique), l’état général de l’animal et les effets secondaires du ou des traitements instaurés. Une fois ces éléments connus, une ration individualisée est établie en calculant les besoins énergétiques, en choisissant un aliment adapté aux besoins nutritionnels et en formulant des recommandations précises pour les propriétaires. En raison du caractère évolutif du processus tumoral, il convient d’accorder une attention particulière au suivi de l’animal et d’adapter, si nécessaire, le plan de rationnement aux changements constatés.

Summary

Nutrition in cancer animals

→ Nutritional management of the cancerous animal requires a complete analysis. The type of tumour process and its impact on the body (Warburg effect, increased use of certain nutrients favour tumour growth or paraneoplastic cachexia), the general condition of the animal and the side-effects of the treatment (s) initiated must all be taken into account in order to establish the feed ration plan. An individualised ration is established by calculating the energy needs of the animal, choosing a food adapted to the nutritional needs and making specific recommendations for the owners. Special attention should be given to monitoring the animal because of the evolutionary nature of the tumour process, and, if necessary, the feed ration plan should be modified according to the changes observed.

Key words

Cancer, dogs, cats, tumour metabolism, nutritional support, cachexia.
Les animaux cancéreux représentent un effectif conséquent en pratique, en relation avec la médicalisation et l’augmentation de l’espérance de vie chez les carnivores domestiques. Une étude suédoise publiée en 2005 relate que plus de 18 % des chiens assurés (pour un effectif de 350 000) sont traités pour un cancer [6].Si de nombreux facteurs peuvent influencer le développement d’un processus tumoral, sur le plan de la nutrition, les publications vétérinaires récentes font défaut. Il est néanmoins possible de formuler des recommandations pour ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert canin cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"