Pratique vétérinaire canine_Hors Série n° 017 du 01/01/2017

REPRODUCTION

Démarche face aux principaux dilemmes

Émilie Rosset

CERREC, Pathologie de la reproduction
VetAgro Sup,
Campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat
69280 Marcy-l’Étoile
emilie.rosset@vetagro-sup.fr

Bien que plus de deux tiers des chats et un tiers des chiens soient stérilisés, cette intervention ne présente pas que des avantages, notamment en ce qui concerne la prévention des cancers.

Résumé

→ La stérilisation permet de protéger l’animal contre des affections de la sphère génitale telles que les tumeurs gonadiques, vaginales et vulvaires. L’intérêt fondamental de la stérilisation chez une femelle jeune est de prévenir les tumeurs mammaires ou d’autres affections non tumorales comme le pyomètre. Chez le mâle, la stérilisation reste intéressante pour prévenir les affections prostatiques non tumorales (hyperplasie bénigne ou prostatites). Cependant, elle augmenterait le risque de développer des affections cancéreuses comme le carcinome prostatique, le lymphome, l’ostéosarcome, l’hémangiosarcome ou le mastocytome cutané, essentiellement lorsque l’animal a été castré après la puberté. L’effet protecteur ou non de la stérilisation contre certaines tumeurs doit être connu afin de pouvoir expliquer au mieux au propriétaire la balance bénéfice/risque d’une stérilisation chez l’animal de compagnie.

Summary

The impact of sterilisation on cancer prevention

→ Sterilisation protects the animal against genital diseases such as gonadal, vaginal and vulvar tumours. The fundamental interest of neutering in a young female is to prevent mammary tumours or other non-tumoral diseases such as pyometra. In the male, castration helps to prevent non-tumoral prostatic affections (benign hyperplasia or prostatitis) but increases the risk of developing cancerous conditions, such as prostatic carcinoma, lymphoma, osteosarcoma, haemangiosarcoma or cutaneous mastocytoma, essentially when the animal has been castrated after puberty. The protective effect or not of sterilisation against certain tumours must be known in order to best explain to the owner the benefit/risk balance of sterilisation in pets.

Key words

Sterilisation, neutering, castration, mammary tumour, prostate tumour, reproduction, cancer
Plus de 30 % des chiens et plus de 70 % des chats subissent une stérilisation en Europe [18]. Cette intervention de convenance, destinée à empêcher définitivement la reproduction, présente de nombreux avantages (photo 1, tableau 1 en complément sur http://www.lepointveterinaire.fr). Elle permet de lutter contre la surpopulation animale en limitant l’abandon d’animaux non désirés et améliore le confort de vie du propriétaire avec son animal. Elle diminue le risque d’apparition de certains cancers et augmente ainsi l’espérance de vie ; elle prévient ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert canin cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"