Pratique vétérinaire canine_Hors Série n° 017 du 01/01/2017

CANCÉROLOGIE

Démarche face aux principaux dilemmes

David Sayag

Service de cancérologie
et de médecine interne
Clinique vétérinaire Occitanie
185, avenue des Etats-Unis
31200 Toulouse

Le traitement de choix des mastocytomes canins repose sur leur exérèse avec des marges de sécurité larges. Déterminer si des thérapies adjuvantes peuvent bénéficier à l’animal et prendre en charge des tumeurs non opérables représentent des dilemmes thérapeutiques.

Résumé

→ La stratégie thérapeutique lors de mastocytomes cutanés canins repose sur le contrôle local adéquat de la tumeur, en premier lieu à partir d’une exérèse chirurgicale selon les principes de chirurgie oncologique.

Cependant, la prise en charge des tumeurs non opérables est un grand dilemme thérapeutique. De plus, déterminer les situations cliniques nécessitant un traitement complémentaire à la chirurgie peut se révéler difficile.

La caractérisation du comportement biologique de cette tumeur est réalisée via la synthèse des éléments épidémiologiques et cliniques, un bilan d’extension adapté, et la détermination des marqueurs de prolifération et des marqueurs de mutation génétique. Elle permet d’identifier les stratégies les plus adaptées entre une chimiothérapie à doses maximales tolérées, une chimiothérapie métronomique, la radiothérapie, des inhibiteurs des récepteurs à activité tyrosine-kinase et d’autres traitements spécifiques.

Summary

Therapeutic approach to canine cutaneous mastocytomas

→ The therapeutic strategy for canine cutaneous mastocytomas is based on adequate local control of the tumour, primarily from surgical excision according to the principles of oncological surgery. However, the management of non-operable tumours is a major therapeutic challenge. In addition, the clinical situations that require complementary treatment to surgery can be difficult to determine.

The biological behaviour of this type of tumour is based on the synthesis of epidemiological and clinical elements, assessment of tumour spread, and the determination of proliferation markers and genetic mutation markers. Thus, the most appropriate strategies, including the use of chemotherapy at maximum tolerated doses, metronomic chemotherapy, radiotherapy, tyrosine kinase receptor blockers, or other specific treatments can be determined.

Key words

Chemotherapy, tyrosine kinase inhibitor, mastocytoma, radiotherapy, vinblastine.
Les mastocytomes sont les cancers cutanés les plus diagnostiqués en pratique quotidienne, représentant 16 à 21 % de l’ensemble des tumeurs cutanées chez le chien. Ils ont un large spectre de comportements biologiques (tumeur locale peu invasive au potentiel métastatique infime ou maladie systémique avec dissémination dans les organes internes, voire atteintes cutanées multicentriques).D’après un récent consensus européen, l’exérèse chirurgicale selon les principes de chirurgie oncologique demeure la pierre angulaire de la stratégie thérapeutique [4]. Cependant, cette chirurgie peut être contre-indiquée ou ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert canin cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"