Pratique vétérinaire canine_Hors Série n° 017 du 01/01/2017

CANCÉROLOGIE

Démarche face aux principaux dilemmes

Frédérique Ponce*, Gabriel Chamel**, David Sayag***


*Département des animaux de compagnie,
Unité de médecine interne, université de Lyon,
VetAgro Sup campus vétérinaire,
1, avenue Bourgelat,
69280 Marcy-l’Étoile
**Département des animaux de compagnie,
Unité de médecine interne, université de Lyon,
VetAgro Sup campus vétérinaire,
1, avenue Bourgelat,
69280 Marcy-l’Étoile
***Service de cancérologie et de médecine interne,
Clinique vétérinaire Occitanie,
185, avenue des États-Unis,
31200 Toulouse

Les lymphomes canins sont fréquents et nécessitent une prise en charge adaptée. Connaître les différents types de lymphomes et leur pronostic est important.

Résumé

→ Les lymphomes canins, cancers souvent rencontrés chez le chien, regroupent un nombre important de sous-types morphologiques et cliniques avec leur propre évolutivité. La classification de l’Organisation mondiale de la santé, en constante évolution, permet de les caractériser précisément et aide le clinicien à établir un pronostic. Bien que les études manquent encore au sein de chaque sous-type, le pronostic d’un lymphome est ainsi modulé, grâce à l’évaluation de l’état général de l’animal et au stade clinique, défini par un bilan d’extension complet. Le traitement des lymphomes agressifs est fondé sur un protocole L-COP ou L-CHOP initié dès que possible. Les lymphomes indolents font l’objet d’une surveillance et ne sont traités qu’après leur transformation en lymphomes agressifs.

Summary

Classification, prognosis and treatment of multicentric canine lymphomas

→ Canine lymphomas occur commonly in dogs and include a large number of morphological and clinical subtypes with their own characteristics. Tumours are typed according to the WHO classification, which is being constantly revised. The precise tumour characteristics helps the clinician to make a prognosis. Although studies are still lacking for each subtype, in general, the prognosis for each lymphoma is modified depending on the general condition of the animal, the clinical stage of the disease, and complete evaluation of tumour spread. The treatment of aggressive lymphomas is based on a L-COP or L-CHOP protocol initiated as soon as possible. Indolent lymphomas are monitored and treated only after they have transformed into aggressive lymphomas.

Key words

Dog, classification, lymphoma, prognosis, treatment
Depuis la première mise en évidence chez le chien, en 1871, d’une hémopathie maligne ganglionnaire dénommée par Siedamgrotzky “lymphosarcome”, terme aujourd’hui désuet, des progrès considérables ont été réalisés. Les lymphomes du chien ont été caractérisés précisément grâce à des études vétérinaires, à la lueur des données issues de la médecine humaine. Ce groupe de cancers englobe de nombreuses “entités-maladies”, chacune définie par un ensemble de données morphologiques, immunophénotypiques, cliniques, évolutives et génétiques propres. Les progrès en cytologie, en immunologie et ...

Accès réservé
Vous avez acheté le numéro spécial expert canin cette année ?
Identifiez-vous

Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK
A ne pas manquer
  • Formation : découvrez les programmes e-learning "Anesthésie : bien se préparer pour bien la gérer" et "L’Epanchement thoracique dans tous ses états"