L’association Éco Véto reçoit le prix de l’Ordre 2024 - La Semaine Vétérinaire n° 2042 du 12/07/2024
La Semaine Vétérinaire n° 2042 du 12/07/2024

Projets

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : Tanit Halfon

Ce prix récompense La Fresque de la clinique vétérinaire, un atelier collaboratif élaboré par l'association, qui vise à sensibiliser les équipes sur les impacts environnementaux d’un établissement de soins. Deux accessits ont aussi été décernés à la thèse de Leïla Assaghir sur les erreurs médicales, et aux étudiants du projet Hackavet.

Tous les trois ans, depuis 2021, l’Ordre récompense une initiative vétérinaire. L’objectif est de mettre en avant un projet qui s’inscrit dans ses missions fondamentales que sont la déontologie, le respect des devoirs professionnels, la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession, la qualité des actes, l’action sociale, etc. À la clé, un trophée et surtout un coup de pouce de 1 000 € pour le projet.

Pour 2024, c’est l’association Éco Véto qui a été récompensée pour sa Fresque de la clinique vétérinaire, parmi les dix-sept dossiers de candidature (une année record !). « Ce projet d’atelier participatif est directement en lien avec le code de déontologie, a expliqué Marc Veilly, secrétaire général du Conseil national de l’ordre des vétérinaires, dans les locaux de l’Ordre, le jeudi 4 juillet. Dans les points du premier article R242-33, il est dit que le vétérinaire prend en considération l’impact de son exercice sur l’environnement. De plus, cela rejoint aussi notre logo “Vétérinaires pour la vie, pour la planète”, qui fédère toute la profession. C’est le concept One Health ».

Deux accessits

Cette Fresque1 de la clinique vétérinaire avait été lancée courant 2023. Le principe : un atelier participatif de trois heures réunissant toute l’équipe d’un établissement de soins. Comme l’a expliqué devant l’assemblée la vétérinaire Mannaïg de Kersauson (Liège 06) venue représenter Éco Veto, l’objectif est que tout le monde ait le même niveau de connaissances, passage obligé pour que la profession s’engage dans la transition écologique. Outre le travail de sensibilisation, la fresque apporte également des pistes de solutions aux participants, a rajouté Fabrice Jaffré (N 91), vétérinaire membre d’Éco Véto présent ce jour-là.

Outre la Fresque, les membres du jury de l’Ordre ont aussi tenu à attribuer deux accessits 2024. Le premier pour la thèse de fin d’exercice de Leïla Assaghir2 « Les erreurs médicales en pratique vétérinaire animaux de compagnie ». « Cela contribue à mettre fin à un tabou et à l’amélioration de la qualité des actes », a souligné Marc Veilly. Le deuxième accessit a été attribué à l’association étudiante Hackavet qui organise depuis deux ans, le premier Hackathon vétérinaire3. « Cet événement fait la promotion d’une profession tournée vers son avenir », a indiqué Marc Veilly.

Rendez-vous dans trois ans !

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr