COMMENT VIVEZ-VOUS L’APPROCHE DES JEUX OLYMPIQUES ? - La Semaine Vétérinaire n° 2042 du 12/07/2024
La Semaine Vétérinaire n° 2042 du 12/07/2024

EXPRESSION

Auteur(s) : PROPOS RECUEILLIS PAR CHANTAL BÉRAUD

Spectateurs ou acteurs, les praticiens sont plus ou moins impactés par l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques. Des vétérinaires équins sont bien sûr directement impliqués, mais l’évènement influence aussi l’exercice et/ou l’ambiance en canine ! De quoi les mobiliser pour s'organiser. 

FABRICE ROSSIGNOL (T 94)

Spécialiste en chirurgie équine au domaine de Grosbois (Val-de-Marne)

FabriceRosssignolNB..jpg

LA CHIRURGIE EST L’ART DE L’ANTICIPATION !

Techniquement, notre équipe est déjà rodée aux grands évènements équestres internationaux. Mais comme ce sont les Jeux olympiques de Paris, une fois plongés dans l’évènement, il se produira certainement une émulation humaine ! Ici, personne ne prend évidemment de vacances durant cette période et nous programmerons moins de chirurgies à notre bloc opératoire, situé à quelque trente kilomètres de Versailles (bloc où nous interviendrons en cas de besoin d’une anesthésie générale ou de soins intensifs). Pour les autres soins, nous avons une seconde équipe complète de chirurgie sur place. Notre rôle préalable est aussi d’encadrer la centaine de praticiens vétérinaires bénévoles de terrain. En leur préparant le matériel d’urgence nécessaire mais aussi en les formant, afin qu’ils sachent par exemple bien immobiliser les chevaux et les transporter dans des conditions optimales. Nous avons déjà effectué une répétition générale à cet effet… La chirurgie est l’art de l’anticipation ! Je suis persuadé que nous ferons tous le maximum, au service de ces merveilleux athlètes équins.

NICOLAS PIZZINAT (A 97)

Praticien des urgences à domicile chez VetoAdom

Nicolas-PizzinatNB.jpg

LES PRATICIENS AUTORISÉS À CIRCULER EN URGENCE

Durant les Jeux, nous essaierons d’inciter les propriétaires à se rendre plutôt directement dans nos Maisons des urgences, à Neuilly et à Maisons-Alfort. Cependant, lors d’une conférence récente réunissant le Medef, le préfet de police de Paris et le préfet de région, j’ai récupéré un courrier signé qui certifie que les vétérinaires qui interviendraient en urgence en véhicules motorisés pourront accéder à titre dérogatoire aux périmètres d’interdiction de circulation (dits rouges), sur présentation d’une carte professionnelle au point de contrôle de police et sans nécessité de s’inscrire préalablement sur la plateforme de délivrance des laissez-passer numériques. J’ai depuis transmis ce courrier au Dr Bruno Tessier, président du conseil régional de l'Ordre des vétérinaires Île-de-France. Toutefois, je pense que la semaine la plus compliquée sera celle de la cérémonie d’ouverture sur la Seine. Car il y aura plusieurs ponts de fermés ! *. En septembre, en Seine-Saint-Denis, la situation risque également d’être compliquée pour les épreuves cyclistes de paraolympisme car plusieurs villes vont être complètement fermées.

EMMANUELLE TITEUX (A 88)

Vétérinaire spécialiste en médecine du comportement dans le quartier de la Tour-Eiffel (75015 Paris)

EmmanuelleTiteuxNB.jpg

JE PRENDS MES VACANCES COMME D’HABITUDE !

Jeux olympiques à Paris ou pas, j’ai décidé de prendre mes vacances comme d’habitude durant une bonne partie de toute cette période ! Toutefois, travaillant de nouveau dans la capitale le 9 août, une cliente m'a déjà dit qu'elle ne viendra pas consulter, car elle a peur des complications. Il y aura pourtant un parking disponible dans une avenue voisine… En fait, même si je n’y assiste pas, je pense que c’est un grand événement international dont les Français peuvent être fiers. Et il est programmé à une période de vacances où moins d’animaux de compagnie seront présents. Quant aux touristes, ils n’amènent généralement pas d’animaux avec eux… Du coup, j’ai l’impression que mes collègues vétérinaires parisiens sont certes un peu dans l’expectative, mais qu’ils sauront s’adapter. Et j’espère que les contraintes seront moindres que celles colportées par des rumeurs plutôt malsaines sur certains réseaux sociaux.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr