Les vétérinaires en route vers les Jeux olympiques et paralympiques - La Semaine Vétérinaire n° 2035 du 24/05/2024
La Semaine Vétérinaire n° 2035 du 24/05/2024

Sports olympiques

FORMATION MIXTE

Auteur(s) : Anne Couroucé

Le printemps des sports équestres de Fontainebleau organisé par GL events Equestrian Sport, filiale du Groupe GL events, en charge de la livraison des sports équestres au château de Versailles, a permis d’effectuer une formation et une répétition pour les vétérinaires qui seront présents aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, tant pour les sports équestres que pour le pentathlon moderne. Reportage.

80 vétérinaires rassemblés

Le 22 avril, plus de 80 vétérinaires se sont retrouvés pour la matinée au Centre national des sports de la défense (CNSD) à Fontainebleau autour de Sylvie Robert, la présidente de GL events Equestrian Sport, d’Estelle Fernandez, la workforce manager (gestionnaire des effectifs) pour Paris 2024 en charge du château de Versailles et de Thierry Grisard, qui sera le président de la commission vétérinaire de la fédération équestre internationale (FEI).  Impliqué depuis toujours dans les évènements équestres de GL events Equestrian Sport, Thierry Grisard est également au cœur de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques.

Faire face aux situations d'urgence

Après un mot d'accueil de Sylvie Robert, les participants ont pu suivre quatre interventions. La première a été effectuée par Anne Couroucé, la responsable des services vétérinaires pour les Jeux olympiques et paralympiques qui leur a présenté le site de Versailles, les installations équestres et la clinique vétérinaire éphémère aménagée sur le site, l’ensemble de l’équipe vétérinaire, les missions de chacun ainsi que le matériel à disposition. Marine Schott, résidente en anesthésie, en troisième année à l’école vétérinaire de Nantes (Oniris) a listé l’ensemble des médicaments qui seront prévus dans les sacs à dos d’urgence des vétérinaires traitants accompagnés des modalités d’emploi incluant les avantages et les inconvénients en fonction des situations. Jim Green, le directeur de la société Bartacic* spécialisée dans la formation au sauvetage des animaux et notamment des chevaux, a expliqué le contexte général d’une intervention en urgence sur un cheval tombé, blessé ou non, en insistant bien sur le bien-être du cheval mais également sur la sécurité de chacun. Enfin, Fabrice Rossignol, chirurgien à la clinique de Grosbois (Boissy-Saint-Léger) qui sera la clinique de référés des Jeux olympiques au cas où un cheval nécessiterait des soins intensifs et/ou une intervention chirurgicale d’urgence. Il a ainsi énuméré les techniques d’immobilisation pour référer un cheval en cas de fracture ou de plaie par exemple. Des travaux pratiques ont eu lieu dans l’après-midi à l’école militaire d’équitation (EME) de Fontainebleau avec deux ateliers : l’un sur l’immobilisation des membres animé par Fabrice Rossignol et Caroline Tessier avec des chevaux mis à disposition par l’EME et l’autre sur le sauvetage des chevaux couchés avec un mannequin de 400 kg mis à disposition par le SDIS77 (Service départemental d'incendie et de secours) et animé par Jim Green et Cyril Tricaud – qui sera le coordinateur des vétérinaires du cross-country – et Émilie Laurençon (Horse Emergency)

Un esprit d'équipe

Ces présentations et ces ateliers pratiques ont été très appréciés et ont permis à tous les vétérinaires présents d’avoir une formation et un même niveau d’information ! Cela a également permis de créer un bel esprit d’équipe et d’emmener tout le monde avec enthousiasme vers ce magnifique évènement ! Tous sont repartis avec des étoiles dans les yeux et avec l’envie de se retrouver à Versailles en juillet prochain !

Une petite vingtaine de vétérinaires sont restés pour participer aux contrôles à l’arrivée aux côtés de l’équipe vétérinaire du Printemps des sports équestres (vétérinaires de la clinique équine des Bréviaires) mais également au cross-country qui a eu lieu l’après-midi avec une épreuve sous le format d’un 3* court à laquelle 30 chevaux ont participé. Les vétérinaires ont pu assurer le rôle qu’ils auront lors des Jeux olympiques : vétérinaires de zone, vétérinaires d’obstacle, vétérinaires à la cooling zone… et tester différents éléments comme les sacs à dos équipés de médicaments et de matériel adéquat, la communication, etc.

Un Horse Welfare Coordinator 

Enfin, tout au long de cette semaine, Richard Corde,  a pu tester sa fonction de Horse Welfare Coordinator (coordinateur en charge de la surveillance pour le bien-être du cheval) qu’il assumera lors des Jeux olympiques et paralympiques. Ainsi, il a pu être en contact permanent avec les stewards de la FEI qui ont senti un appui indéfectible dans leurs missions. C’est un point très positif qui promet de très belles choses pour l’avenir.

Une excellente expérience pour tous et une très bonne préparation pour les Jeux olympiques et paralympiques !

* https://www.bartacic.org/

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr