Feu vert pour le vaccin Nobilis Multriva RT+IBm+ND+Gm+REOm+EDS  - La Semaine Vétérinaire n° 2029 du 12/04/2024
La Semaine Vétérinaire n° 2029 du 12/04/2024

Marché

PHARMACIE

Auteur(s) : Michaella Igoho-Moradel

Suite à un avis favorable de l’Agence européenne des médicaments, ce médicament pourrait être le premier vaccin viral inactivé 9-valent en Europe.

Les membres du comité des médicaments vétérinaires (CVMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) se sont réunis les 12 et 13 mars derniers. À l’ordre du jour figurait l’étude des demandes d’autorisations de mise sur le marché (AMM) de plusieurs médicaments dont le vaccin Nobilis Multriva RT+IBm+ND+Gm+REOm+EDS (MSD Santé animale), indiqué notamment pour l’immunisation active des poulets dans la réduction de la chute de ponte causée par le métapneumovirus aviaire (aMPV). Sur la base des données de qualité, de sécurité et d’efficacité, portées à sa connaissance, le comité a estimé qu’il existe un rapport bénéfice-risque favorable pour ce médicament et recommande l’octroi d’une AMM.

Un vaccin bien toléré

Ce vaccin est à administrer par voie intramusculaire chez les poulets à partir de huit semaines. Il couvre plusieurs indications : les maladies causées par le métapneumovirus aviaire également connu sous le nom de virus de la rhinotrachéite de la dinde (RT), le virus de la bronchite infectieuse (IB), le virus de la maladie de Newcastle (ND), la bursite infectieuse ou virus de Gumboro (G), le réovirus (REO) et le virus du syndrome de chute de ponte (EDS). La réponse immunitaire varie selon l’indication. Elle est par exemple de cinq semaines après la vaccination contre l’aMPV. « Nobilis Multriva RT+IBm+ND+Gm+REOm+EDS est généralement bien toléré à la dose recommandée. Les effets secondaires les plus courants sont des bosses au point d’injection après la vaccination, qui disparaissent généralement dans les trois semaines », selon l’EMA. « Si la Commission européenne (CE) adopte cette recommandation, ce serait le premier vaccin de la plateforme Nobilis Multriva, une gamme de produits innovante et améliorée conçue pour répondre aux besoins des pondeuses et des éleveurs d’aujourd’hui » a commenté* le laboratoire MSD Santé animale. La CE devrait rendre sa décision au cours du deuxième trimestre de l’année.

Un nouveau vaccin contre la BVD

Le CVMP a également adopté par consensus un avis positif pour la mise sur le marché du vaccin Divence Tetra (laboratoire Hipra), indiqué pour l’immunisation active des bovins contre le virus respiratoire syncytial bovin et le virus parainfluenza-3 afin de réduire l’excrétion virale, l’hyperthermie, les signes cliniques, et les lésions pulmonaires. Il protège aussi contre le virus à l’origine de la diarrhée virale bovine (BVD types 1 et 2) pour réduire la virémie, l’hyperthermie, et la leucopénie causées par le BVD-1 et le BVD-2, et l’excrétion virale provoquée par le BVD-2. Par ailleurs, la vaccination assure l’immunisation active des génisses et des vaches dans les cas d’infection de veaux de manière persistante et dans l’infection transplacentaire du BVD (types 1 et 2). Le comité a aussi rendu des avis positifs pour les demandes d’AMM des médicaments Trilocur (trilostane, Emdoka) et Trilorale (trilostane, Axience), tous deux indiqués dans le traitement de l’hypercorticisme hypophyso-dépendant et surrénalien (maladie et syndrome de Cushing) chez le chien. Enfin, Elanco a obtenu le feu vert du comité pour la commercialisation de Lotimax (lotilaner), un nouveau produit pour le traitement des infestations de puces et de tiques, et de la démodécie (causée par Demodex canis) chez le chien.

*https://www.msd-animal-health.com/2024/03/14/msd-animal-health-receives-positive-cvmp-opinion-for-nobilis-multriva/

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr