14 nouveaux médicaments vétérinaires autorisés en 2023 - La Semaine Vétérinaire n° 2024 du 08/03/2024
La Semaine Vétérinaire n° 2024 du 08/03/2024

Europe

PHARMACIE

Auteur(s) : Par Michaella Igoho-Moradel

Parmi les dernières mises sur le marché, 9 vaccins contenant une nouvelle substance active, soit 3 fois plus qu’en 2022, et 6 nouvelles valences vaccinales.

L’heure est au bilan. L’Agence européenne des médicaments (EMA) a publié son rapport annuel. En 2023, elle a recommandé la mise sur le marché de 14 nouveaux produits. Parmi eux se distinguent : Bovilis Cryptium, Bovilis Nasalgen-C, Innovax-ILT-IBD et Nobivac LoVo L4 de MSD santé animale ; Eluracat d'Elanco ; Eurican L4, Prevexxion RN+HVT et Senvelgo de Boehringer Ingelheim ; Newflend ND H9 de Ceva santé animale ; Poulvac Procerta HVT-IBD et Prolevare de Zoetis et Yurvac RHD d'Hipra.  

Des vaccins inédits

Quatre de ces nouveautés ont été lancées par le laboratoire MSD Santé animale. L’un d'entre eux est le vaccin Bovilis Cryptium, qui est le premier autorisé dans l’Union européenne (UE) pour protéger les bovins contre l'infection à Cryptosporidium parvum. Ce parasite zoonotique hautement infectieux provoque la cryptosporidiose, l'une des maladies gastro-intestinales les plus courantes en élevage. Autre innovation, Bovilis Nasalgen-C, un vaccin pour l'immunisation active des bovins dès leur naissance afin de réduire les signes cliniques respiratoires supérieurs et l'excrétion virale nasale de l'infection par le coronavirus bovin.

Dont deux contre la leptospirose

Innovax ILT-IBD, lui aussi commercialisé par le laboratoire MSD santé animale, est le premier vaccin pour volailles autorisé par l'UE pour prévenir le développement de la laryngotrachéite infectieuse (ILT), de la maladie de Gumboro (IBD) et de la maladie de Marek (MD) sans risque d'inversion de la virulence de l'ILT. Côté animaux de compagnie, l’agence a autorisé la mise sur le marché de Nobivac LoVo L4 , un nouveau vaccin pour l’immunisation active des chiens âgés de plus de 7 semaines afin de prévenir ou réduire la mortalité, les signes cliniques, l’infection, l’excrétion bactérienne, le portage rénal et les lésions rénales dues à des bactéries du genre Leptospira. L'EMA a également donné son feu vert pour la commercialisation d’Eurican L4 (Boehringer Ingelheim), un vaccin pour l'immunisation active des chiens à partir de 7 semaines contre la leptospirose.

Des extensions d’AMM

En 2023, de nouvelles indications thérapeutiques ont concerné 8 médicaments vétérinaires. Bravecto 150 mg/ml (MSD santé animale) est désormais disponible sous forme de poudre et de solvant pour suspension injectable pour chiens. Bravecto Plus peut également être utilisé pour la prévention des maladies pulmonaires causées par Aelurostrongylus abstrusus chez le chat. Par ailleurs, le vaccin Coxevac (Ceva santé animale) peut désormais être administré aux moutons et le vaccin Gumbohatch (Hipra) protège les futures poules pondeuses. Le champ d'action de Frontpro (Boehringer Ingelheim) s'étend aux infestations de tiques Ixodes hexagonus chez les chiens. NexGard Combo (Boehringer Ingelheim) est autorisé pour une action immédiate et persistante notamment contre Ixodes hexagonus chez le chat. De plus, Suvaxyn PRRS (Zoetis) bénéficie d'un nouveau mode d'administration (par voie nasale). Enfin, Zeleris (Ceva Santé animale) peut traiter des maladies respiratoires bovines dues à Mycoplasma bovis associées à une pyrexie.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr