Une seule violence - La Semaine Vétérinaire n° 2016 du 05/01/2024
La Semaine Vétérinaire n° 2016 du 05/01/2024

DOSSIER

Auteur(s) : Marine NeveuxM.N.M.N.

Plusieurs initiatives permettent d’avancer sur les maltraitances animale et humaine, et le lien entre elles. Les vétérinaires ont un rôle à jouer. Le colloque « Une seule violence », qui a eu lieu le 17 mars 2023 à Paris, était organisé par une équipe scientifique pluridisciplinaire, en collaboration avec Nantes Université. Cet événement, coparrainé par le sénateur et vétérinaire Arnaud Bazin (A 81) et le député européen François-Xavier Bellamy, a porté cette réflexion avec force afin de contribuer à la reconnaissance de cette corrélation entre les maltraitances. Associée à une volonté d’agir, pour mieux prévenir et mieux soigner.

En outre, depuis l’été dernier, le Conseil national de l’Ordre des vétérinaires (Cnov) et la Direction centrale du recrutement et de la formation de la Police nationale (DCRFPN) ont signé une convention, afin que des vétérinaires interviennent lors de la formation initiale des gardiens de la paix dans le cadre du nouveau module consacré à la maltraitance animale. Cette initiative fait suite à des décisions prises par le ministère de l’Intérieur dans ce domaine avec notamment la création d'une division d'enquêteurs chargée spécifiquement de la maltraitance animale.

Respac

La réflexion des acteurs de la filière autour de la création d’un Réseau d'épidémiosurveillance pour les animaux de compagnie (Respac) progresse. En témoigne la table ronde animée par Ingenium animalis lors du colloque organisé le 27 octobre 2023 au palais du Luxembourg, siège su Sénat. L’objectif principal : la veille sanitaire, la mise en place d’alertes et une meilleure connaissance des animaux de compagnie.

West Nile virus

L’extension des maladies à transmission vectorielle s’étend en France. Autrefois restreint au pourtour méditerranéen, le virus du Nil occidental (VNO ou WNV) s’ancre aujourd’hui dans plusieurs régions françaises du pourtour atlantique, comme en témoignent les cas équins en Gironde et Charente-Maritime.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr