Appel aux dons pour le programme Nosaïs - La Semaine Vétérinaire n° 2011 du 17/11/2023
La Semaine Vétérinaire n° 2011 du 17/11/2023

COMMUNAUTE VETO

Le programme de recherche scientifique Nosaïs, qui porte sur le développement de la détection olfactive canine des maladies, lance un appel aux dons, avec un double objectif : poursuivre les travaux engagés et installer un centre de recherche dédié dans l’Oise. L’ouverture du centre est prévue fin 2023.

Ce programme a été lancé en 2017 par les professeurs Dominique Grandjean de l’école nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA) et Riad Sarkis de l’université Saint-Joseph de Beyrouth. L’objectif général était de développer une méthode de détection précoce, non invasive et peu coûteuse, qui pourrait intéresser les pays les plus démunis notamment. Les travaux les plus connus par le grand public sont probablement ceux ayant porté sur la détection des personnes contaminées par le virus du SARS-CoV-2. Aujourd'hui, de nombreux autres programmes de recherche sont engagés, portant sur la détection des cancers de la prostate, de la maladie de Parkinson, de maladies vectorielles (dengue, West-Nile, chikungunya). Des travaux avaient aussi été initialement menés au Liban sur la détection des cancers du côlon. La méthode a également été étendue au champ des maladies animales, avec un axe de recherche lancé en partenariat avec l’ENVA sur la détection de mammites subcliniques de la vache laitière à partir du lait, et un autre avec l’université d’Adélaïde, en Australie, sur la détection environnementale de la fièvre Q.

Pour les équipes de Nosaïs, le centre implanté dans l’Oise pourra permettre d’envisager des recherches sur de nouvelles affections : prolifératives (cancers de la vessie, du sein, du poumon, du pancréas, etc.), dégénératives (athéroscléroses, processus arthrosiques lourds…) et infectieuses (tuberculoses antibiorésistantes, viroses émergentes, etc.).

Pour faire un don : https://www.payasso.fr/association-nosais/dons

  • Source : lepointveterinaire.fr : urlz.fr/on0m
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr