Après une baisse en 2022, le marché engage un rebond au premier semestre 2023 - La Semaine Vétérinaire n° 2010 du 10/11/2023
La Semaine Vétérinaire n° 2010 du 10/11/2023

Produits vétérinaires  

PHARMACIE

Auteur(s) : Par Michaella Igoho-Moradel

La forte progression des ventes de produits vétérinaires (y compris des médicaments) observée en 2020 et 2021 ne se maintient pas en 2022. 

Après deux années de nette hausse suite à la pandémie de Covid-19, les ventes de produits vétérinaires ont baissé de 0,78 % (secteur petfood inclus) en 2022 par rapport à 2021, qui avait connu une progression de + 7,19 %. Selon les statistiques de l’Association interprofessionnelle d’étude du médicament vétérinaire (AIEMV), ce marché est estimé à 1 573 millions d’euros sur l’année de référence. À l’exception du petfood, qui connaît la plus forte progression (+ 7,41 %), l’évolution des autres secteurs est timide voire en forte baisse : + 2,42 % pour les animaux de compagnie (contre + 10,30 % en 2021), - 8,09 % pour les animaux de rente (contre - 0,60 % en 2021) et - 0,06 % pour les équins (contre + 11,03 % en 2021). 

Les ventes de vaccins en baisse

Si le marché du petfood poursuit sa progression, l’AIEMV précise toutefois que « la représentativité du marché petfood est à prendre avec précaution en raison de la modification du périmètre de celui-ci par rapport aux années précédentes. » La répartition du marché par espèces reste stable en 2022 : les animaux de compagnie (hors petfood) ont représenté plus de 50 % des ventes (pour 48,69 % en 2021), suivis par les animaux de rente (34,47 % en 2022 contre 36,97 % en 2021). Le secteur reste cependant largement dominé par le binôme animaux de compagnie et petfood (61,02 % en 2022 et 58,55 % en 2021). Cette morosité du marché est aussi observée pour les différentes classes thérapeutiques. Les ventes de vaccins sont en net recul, à - 7,15 %. Les autres produits n’échappent à cette tendance : - 5,96 % pour les anti-infectieux, - 0,82 % pour les produits topiques, - 2,55 % pour les antiparasitaires internes, - 0,43 % pour les insecticides/ectoparasiticides. Pourtant, les chiffres de l’AIEMV témoignent de la mise sur le marché de nombreuses nouveautés : 82 produits (79 en 2021) et 270 présentations (253 en 2021). Les animaux de compagnie sont la principale cible de ces lancements (216 produits dont 165 sur le petfood), suivis de loin par les animaux de rente (37 produits) et les équins (10 produits).

La tendance s’inverse en 2023

« À la fin de l’année 2022, les cinq premiers laboratoires (sur un total de seize) représentent 68,5 % du marché des produits de santé animale (petfood compris). Les dix premiers laboratoires font 95 % du marché des produits de santé animale à fin décembre 2022 (petfood compris) », dévoile l’AIEMV. Toutefois, si le marché a globalement été morose en 2022, la tendance s’inverse au premier semestre 2023, avec un rebond de près de 6 %. Dans le détail, cette reprise profite à toutes les espèces : le segment animaux de compagnie progresse ainsi de 7,42 %, les animaux de rente de + 0,83 % et les équins de + 7,47 %. Le secteur du petfood dépasse même les 12 %. Le constat est le même pour les différentes classes thérapeutiques : + 4,42 % pour les vaccins, + 1,37 % pour les anti-infectieux, + 0,02 % pour les antiparasitaires internes, + 8,05 % pour les insecticides/ectoparasiticides et + 9,59 % pour les endoctocides.

Un léger recul sur le marché des ayants droit 

En 2022, les vétérinaires représentaient 80,29 % des parts de marché (contre 79,50 % en 2021). Au premier semestre 2023, cette proportion passe à 79,45 %. Leur chiffre d’affaires repart toutefois à la hausse en 2023 avec une progression de près de 6 %. En comparaison, les pharmaciens détenaient 5,80 % des parts de marché en 2022. Au premier semestre 2023, cette proportion remonte à 7,15 %, soit une hausse de 9,05 %. Toutefois, les données de l’AIEMV ne tiennent pas compte des ventes des gammes destinées exclusivement aux pharmacies.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr