Laurent Bazin (L95) nous a quittés - La Semaine Vétérinaire n° 2007 du 20/10/2023
La Semaine Vétérinaire n° 2007 du 20/10/2023

Hommage

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : Christophe Thevenin

C’est avec stupeur et un immense chagrin que nous avons appris le 20 septembre 2023 le décès accidentel de notre ami Laurent Bazin, promotion véto Lyon RHO 1995, à l'âge de 56 ans. Notre petit groupe s’était soudé au début des années 1990 à l’École nationale vétérinaire de Lyon où Laurent, emporté par son sens développé du service public, avait trouvé immédiatement sa voie en s’orientant vers les services vétérinaires. Son beau parcours professionnel et l’enthousiasme avec lequel il nous parlait de son métier participaient à son épanouissement.  

Laurent, depuis ton décès, de nombreuses personnes se sont chargées de vanter tes qualités professionnelles et s'il est clair que tu as embrassé une belle carrière au sein de la Direction des services vétérinaires devenue la Direction départementale de la protection des populations, c'est à la belle personne que tu étais que nous souhaitons rendre hommage aujourd'hui. 

C'est donc dans les années 1990 que tu t’es rallié à notre petit groupe de colocataires, l'Ecully Team. D’année en année, nos liens ont perduré, et tu es resté fidèle à toi-même et à nous. Atypique et joyeux, toujours plein de ressources, fiable et inébranlable. Nous n’avons que de bons souvenirs à tes côtés. Si ton flegme légendaire nous épatait autant qu’il nous amusait, c’est avant tout un ami indéfectible, attentif, généreux, attentionné et d'un optimiste éternel que nous garderons dans nos cœurs et nos mémoires.

Super cuisinier de nos belles soirées, tu incarnais la convivialité. Et nous avons aussi découvert que tu étais un papa formidable, papa poule un peu, mais tellement présent et investi pour Julian, Laure, Coralie et Élise.

La terrible nouvelle de ton décès nous a tous anéantis. C’est encore tellement irréel. Nous gardons en mémoire ce week-end de mai dernier où nous nous sommes tous retrouvés, sans savoir que ce serait le dernier.  

Aujourd'hui, nous pensons très fort à Virginie et à tes enfants.  

À toi Laurent, on a simplement envie de te dire qu'on t'aime…

Tu vas tellement nous manquer… 

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr