Revue de presse - La Semaine Vétérinaire n° 2003 du 22/09/2023
La Semaine Vétérinaire n° 2003 du 22/09/2023

FORMATION MIXTE

Articles de la presse internationale selectionnés par Olivier Samson.

Kystes ovariens : intérêt de l’échographie Doppler chez la vache laitière

Dans cette étude, les chercheurs ont montré que lors de l’échographie d’un kyste ovarien (diamètre > 25 mm) chez la vache laitière, pour distinguer un kyste folliculaire d’un kyste lutéal, la technique consistant à mesurer à la fois sa paroi (< 3 mm : kyste folliculaire et ≥ 3 mm : kyste lutéal) et le flux sanguin du kyste par Doppler (< 0,19 cm2 pour un kyste folliculaire et ≥ 0,19 cm2 pour un kyste lutéal) a une sensibilité de 73 % et une spécificité de 93 %. La mesure seule de la paroi a une sensibilité de 50 % et une spécificité de 86 %.

L’analyse des clusters de bronchopneumonie infectieuse chez les jeunes bovins allaitants, réalisée dans cette étude, montre l’existence de deux profils infectieux distincts. Le premier concerne des veaux en présevrage de moins de 5 mois d’âge durant les mois d’hiver et le second correspond aux veaux en engraissement de plus de 5 mois d’âge après leur mise en lot sans saisonnalité. Les virus respiratoires (PI-3, RSV, coronavirus bovin et BVD) sont très souvent retrouvés dans le premier profil. Par ailleurs, alors que P. multocida et M. haemolytica sont très fréquents dans les deux profils, M. bovis est plus fréquent dans le premier et H. somni dans le second.

Effets la GnRH dans un protocole de synchronisation des vaches laitières 

D'après les résultats de cette étude, lorsqu'un protocole de synchronisation 5-d CO-Synch est mis en place chez des génisses laitières de race prim'Holstein, l’administration de progestérone le jour de la pose d'un l’implant de GnRH augmente l’expression des chaleurs et réduit le délai entre le retrait de l’implant et la survenue des chaleurs. En revanche, cela ne modifie pas statistiquement le taux de gestation à 45 jours post-insémination.

Injection de calcium intraveineux lors d’hypocalcémie 

Chez les mammifères, une réaction inflammatoire aiguë induit une hypocalcémie. Cette étude, conduite chez des vaches laitières en post-partum, montre que l’injection de calcium par voie intraveineuse pour corriger l’hypocalcémie induite par l’injection intraveineuse de lipopolysaccharide n’exacerbe pas la réponse inflammatoire, ne modifie pas la production de cytokines TNF, d'IL-10 (interleukines), de protéines SAA ou d'haptoglobines. De plus, cela permet de rétablir un taux de cortisol basal plus rapidement que chez les animaux en hypocalcémie.

  • Turner Z.-B., Lima F.-S., Conley A.-J., et al. Cystic ovarian disease in dairy cattle : diagnostic accuracy when using B-mode and color Doppler ultrasound. J. Dairy Sci. 2023;106(5):3411-3420.
  • Bernal J.-M.-C., Fernández A., Arnal J.-L., et al. Cluster analysis of bovine respiratory disease (BRD)-associated pathogens shows the existence of two epidemiological patterns in BRD outbreaks. Vet. Microbiol. 2023;280:109701.
  • Gobikrushanth M., Mapletoft R.-J., Colazo M.-G. Estrous activity and pregnancy outcomes in Holstein heifers subjected to a progesterone based 5-d CO-Synch protocol with or without administration of initial GnRH. Theriogenology. 2023;202:36-41.
  • Chandler T.-L., Westhoff T.-A., Behling-Kelly E.-L., et al. Eucalcemia during lipopolysaccharide challenge in postpartum dairy cows : I. Clinical, inflammatory, and metabolic response. J Dairy Sci. 2023;106(5):3586-3600.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr