Business is business - La Semaine Vétérinaire n° 2000 du 25/08/2023
La Semaine Vétérinaire n° 2000 du 25/08/2023

ANALYSE GENERALE

Auteur(s) : Tanit Halfon

Alors que la profession vétérinaire française se dotait à peine d’une convention collective pour les auxiliaires et le personnel d’entretien de ses établissements de soins, de nouvelles règles du jeu s’imposaient outre-Atlantique, rapportait-on dans les colonnes du journal en 1997. Les chaînes, ou corporates, à capitaux vétérinaires ou pas, possédaient déjà 2 à 4 % des cliniques américaines. Et il était estimé que 20 % des cliniques seraient intégrées à un groupe d’ici 2005. Ce mouvement de financiarisation était aussi en cours dans d’autres secteurs d’activité, amenant les médias nationaux à qualifier le phénomène de « Corporate America ». Pour recruter leurs futurs talents, les groupes communiquaient directement dans les écoles. Face au turn-over des infirmiers, les chaînes se démarquaient par des perspectives d’évolution de carrière en interne. À l’époque, il y en avait principalement deux. La première était les Veterinary Centers of America (VCA), créés en 1986 par des gestionnaires d’hôpitaux et cotés en Bourse. « Elle ne crée pas des nouveaux établissements mais elle rachète des cliniques à plus de 700 000 dollars de chiffre d’affaires annuel et avec un bilan positif depuis plus de cinq ans », écrivait-on. La chaîne VCA s’était aussi positionnée au-delà du soin, avec la création d’une gamme d’aliments pour animaux de compagnie (joint-venture avec Heinz) et le rachat de laboratoires d’analyses. Une réflexion était en cours pour y ajouter de l’assurance. La seconde était VetSmart, présidée par un vétérinaire qui avait signé un contrat avec PetsMart impliquant la création d’une « clinique de soins préventifs » dans tout magasin de la marque nouvellement créé. Grâce à la mutualisation, « les chaînes affirm[aient] diminuer le prix de leurs prestations, améliorer la qualité des soins et donc attirer plus de clients ». En France, c’est la directive Services de 2006, et sa transposition au niveau national par décret en 2010, qui a facilité la mise en place de réseaux capitalistiques.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr