Le vaccin Tur-3 de retour sous allocation à la mi-juillet 2023 - La Semaine Vétérinaire n° 1995 du 23/06/2023
La Semaine Vétérinaire n° 1995 du 23/06/2023

Auteur(s) : Michaella Igoho-Moradel

Il n’existe pas de vaccin équivalent autorisé et disponible sur le marché national pour la valence paramyxovirose. Précisions.

L’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) informe que le vaccin Tur-3 (Boehringer Ingelheim) devrait être de retour sous allocation au mieux à la mi-juillet 2023. En rupture depuis janvier dernier, chez les dindes et les dindons futurs reproducteurs, ce vaccin est indiqué pour l’immunisation active contre la paramyxovirose de type 3, la maladie de Newcastle et la rhinotrachéite infectieuse, en rappel des vaccins vivants Boehringer Ingelheim de la maladie de Newcastle et de la rhinotrachéite infectieuse de la dinde.

L’agence rappelle qu’il n’existe pas de vaccin équivalent autorisé et disponible sur le marché national pour la valence paramyxovirose. « Toutefois, il est possible de solliciter transitoirement auprès de l’Anses-ANMV une autorisation d’importation du vaccin AviPro 233 ND-PMV3 CONC d’Elanco US composé d’un Paramyxovirus de type 3 et du virus de la maladie de Newcastle et destiné à la vaccination de dindes âgées de 20 semaines ou plus. Dans l’attente du réapprovisionnement du marché en TUR-3, la protection des élevages repose toujours aussi sur la mise en œuvre de mesures d’hygiène et de protection sanitaire générale. Et si nécessaire, il est également possible de recourir à un traitement symptomatique des animaux atteints. »

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr