Art et science - La Semaine Vétérinaire n° 1994 du 16/06/2023
La Semaine Vétérinaire n° 1994 du 16/06/2023

EXPOSITION

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : MICHEL BERTROU

Les premières controverses au sujet de la préhistoire portaient, au xixe siècle, sur la contemporanéité des premiers hommes avec les espèces animales disparues. En 1879, quand Marcelino Sanz de Sautuola identifia les fascinantes peintures animalières d’Altamira comme paléolithiques, on s’interrogea sur leur authenticité. Le débat dura vingt ans, jusqu’à la découverte des gravures de la grotte de Pair-non-Pair en Gironde. Depuis, les inventions se sont accumulées et les techniques de recherche se sont développées. Elles montrent que l’art préhistorique a circulé de part et d’autre des Pyrénées. De la vallée du Côa, au Portugal, jusqu’à Brassempouy, en France, d’Altamira, en Espagne, à Niaux, en France, peintures, gravures, objets d’os gravés, parures et symboles témoignent ainsi de l’unité et de la spécificité culturelles de cette région aux temps paléolithiques. Première exposition consacrée à la richesse de cet art dans les Pyrénées – depuis la rétrospective du musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) en 1996 – « L’Art préhistorique, de l’Atlantique à la Méditerranée » au musée d’Aquitaine (Bordeaux) présente quelque 400 pièces dont certaines rarement exposées. La manifestation et le beau livre qui l’accompagne proposent en parallèle un excellent panorama des savoirs scientifiques acquis dans ce domaine qui, grâce aux technologies numériques, a énormément progressé.

  • L’art préhistorique : « De l’Atlantique à la Méditerranée », exposition jusqu’au 7 janvier 2024, musée d’Aquitaine, Bordeaux, infos : http://www.musee-aquitaine-bordeaux.fr
  • L’Art préhistorique : de l’Atlantique à la Méditerranée, catalogue de l’exposition, collectif (43 auteurs) sous la dir. de Vincent Mistrot (musée d’Aquitaine), Actes Sud (coll. « Errance & Picard »), 21 x 28 cm, 272 pages, 39 €.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr