Cortotic, un traitement de première intention des otites canines - La Semaine Vétérinaire n° 1993 du 09/06/2023
La Semaine Vétérinaire n° 1993 du 09/06/2023

Otologie

PHARMACIE

Auteur(s) : Par Michaella Igoho-Moradel

Virbac propose aux vétérinaires une nouvelle option thérapeutique pour la prise en charge des otites externes érythémato-cérumineuses canines. Cortotic est un spray auriculaire composé d’un seul principe actif, l’acéponate d’hydrocortisone, et son efficacité est identique à celle d’un produit topique combo.

« L’otite n’est pas une maladie mais un symptôme », a rappelé Sébastien Viaud, spécialiste en dermatologie, lors de la conférence de presse de lancement du médicament Cortotic, qui s’est tenue le 23 mai 2023 à Paris. En effet, l’otite externe est une inflammation du conduit auditif et/ou du tympan, dont la dermatite atopique peut être une cause primaire. Il existe également des facteurs prédisposants et des facteurs secondaires, comme des infections microbiennes qui surviennent à la suite d’une inflammation. « Comme l’inflammation de toute otite est l’origine, il est primordial de la prendre en charge le plus précocement possible et par le biais d’un anti-inflammatoire adapté, afin de favoriser au mieux les chances de succès thérapeutiques », explique Virbac. Ce nouveau traitement permet de gérer l’inflammation sur le long terme, ce que recommande Sébastien Viaud.

Une efficacité démontrée

Avec ce lancement, le laboratoire compte amorcer un changement de paradigme dans les traitements des otites externes canines. Cortotic est le premier « corticostéroïde seul qui obtient l’indication pour le traitement des otites externes, recommandé en première intention et avec des preuves de réduction des proliférations microbiennes ». Il agit sur l’inflammation et le prurit en permettant d’améliorer les signes cliniques liés à l’otite. Formulé à base d’acéponate d’hydrocortisone, un corticostéroïde de synthèse largement utilisé en dermatologie pour son activité anti-inflammatoire puissante à action ciblée, ce traitement permet de soulager rapidement l’inflammation de l’oreille et la douleur associée, tout en réduisant la prolifération de bactéries et/ou de levures sans l’utilisation d’antimicrobiens. L’efficacité de Cortotic a été démontrée par une étude européenne réalisée sur 201 chiens présentant une otite externe érythémato-cérumineuse (OEEC) canine aiguë, associée à une prolifération de bactéries et/ou de levures. Un premier groupe, composé de 97 chiens, a reçu le traitement Cortotic tandis que 104 autres chiens du groupe contrôle ont été traités avec un traitement combo (polymyxine B, prednisolone, miconazole). Les deux ont reçu un traitement deux fois par jour pendant sept à quatorze jours selon la réponse clinique.

Une galénique adaptée

Dès le septième jour, les scores Otis-3 ont significativement été réduits pour les deux groupes, démontrant « une diminution rapide et similaire à tout temps sans différence significative des scores cliniques et cytologiques ainsi qu’une même réponse au traitement. Et un contrôle de la population microbienne secondaire ». Pour Virbac, l’ajout d’antimicrobiens (antibiotiques et antifongiques) au glucocorticoïde (HCA), qui contrôle à la fois l’inflammation primaire et les proliférations microbiennes secondaires (bactériennes et levures), n’apporterait aucun avantage clinique et microbiologique significatif supplémentaire en tant que traitement de première intention d’OEEC. Cortotic se présente sous la forme d’un spray auriculaire conçu pour faciliter une administration précise et une dose maîtrisée. Un flacon de 16 ml permet de traiter une otite bilatérale jusqu’à quatorze jours en administrant 0,44 ml une fois par jour, correspondant à deux pressions. « Avant son utilisation, il suffit d’amorcer la pompe en appuyant dessus, puis de presser la pompe deux fois afin de délivrer la dose requise, lorsque la canule est introduite dans le conduit auditif tout en tenant le flacon aussi verticalement que possible pendant l’administration », précise le laboratoire.

Une approche One Health

Avec le lancement de Cortotic, Virbac enrichit sa gamme otologie et propose une alternative thérapeutique sans antimicrobien pour la prise en charge des otites externes érythémato-cérumineuses (OEEC) canines. Avec une approche One Health, le laboratoire poursuit son engagement dans la lutte contre l’antibiorésistance. « Des efforts sont à poursuivre chez le chien à l’aide de nouvelles solutions de traitement et de prévention », indique Vanessa Santoire, cheffe de groupe technique animaux de compagnie chez Virbac France. L’offre de Virbac a d’ailleurs été recentrée sur « des molécules critiques laissées de côté mais aussi une mise en avant de spécialités de première génération ». Un dispositif de lancement est prévu pour accompagner les vétérinaires dans la découverte de Cortotic. Un symposium européen est organisé le 9 juin 2023 à Nice pour explorer les dernières avancées médicales et des pratiques de pointe dans le domaine de l’otologie vétérinaire. Plusieurs événements sont également prévus pour présenter Cortotic aux vétérinaires généralistes, notamment au centre hospitalier vétérinaire Pommery (le 27 juin 2023) et au sein des écoles vétérinaires de Lyon et de Toulouse dès la rentrée 2023. Une webconférence sera organisée le 19 septembre 2023. Enfin, des supports sont à la disposition des vétérinaires dont une brochure et des vidéos de présentation du produit, un arbre décisionnel sur les otites externes du chien.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr