Manager - La Semaine Vétérinaire n° 1987 du 28/02/2023
La Semaine Vétérinaire n° 1987 du 28/02/2023

EDITO

Auteur(s) : Tanit Halfon

TANITHALFON.jpg

On ne le répétera jamais assez : le management d’équipe a toute sa place dans nos établissements de soins vétérinaires. Face à un marché du travail sous tension, il devient un « essentiel » de l’activité vétérinaire1. L’enjeu est de fidéliser le personnel. Pour y parvenir, les responsables ont tout intérêt à penser le parcours d’intégration des nouvelles recrues, être clair dans la définition des missions attendues et du projet d’entreprise, tout comme donner des perspectives d’évolution afin que les personnes recrutées puissent se projeter sur le long cours. Manager, c’est aussi bien communiquer. Pourrait-on aller plus loin que l’échelon individuel ? Outre-Atlantique, au Canada, pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre, l’Association canadienne des médecins vétérinaires a lancé le « projet sur la main-d’œuvre vétérinaire ». Un colloque a même été organisé en 2022 sur le sujet. À travers ce projet professionnel collectif, plusieurs axes de solution ont été identifiés. La rétention du personnel y est centrale : sans plan, « remplir continuellement ce qui semble être un puits sans fond n’est ni efficace ni durable »2. Dans cette optique, il est notamment question de « soutenir le bien-être des membres pour résoudre les problèmes de stress et prévenir l’épuisement professionnel ». En France, le rapport Truchot sur le mal-être vétérinaire3 permettra d’apporter sa pierre à l’édifice, sans occulter les responsabilités inhérentes à chaque structure.

  • 1. Voir le dossier « Retenir les jeunes diplômés ou savoir susciter l’envie de rester », p. 30-35.
  • 2. Pénurie de main-d’œuvre vétérinaire : bit.ly/3n3C2bJ.
  • 3. Voir Deforet C. La tension monte dans la relation avec les clients. La Semaine Vétérinaire n° 1978, du 24 février 2023, p. 36-41. bit.ly/41DBKHJ.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr