Vermifuge, contrôle des chaleurs… feu vert pour de nouveaux traitements - La Semaine Vétérinaire n° 1986 du 21/04/2023
La Semaine Vétérinaire n° 1986 du 21/04/2023

Marché

PHARMACIE

Auteur(s) : Michaella Igoho-Moradel

Fin février, l’Agence nationale du médicament vétérinaire a délivré des autorisations de mise sur le marché pour plusieurs produits dont un antiparasitaire interne destiné aux chiens et aux chats.

Méloxicam en suspension buvable pour chevaux ou des comprimés associant de la milbémycine oxime et du praziquantel pour chiens et chats, l’Agence nationale du médicament vétérinaire a octroyé fin février plusieurs autorisations de mise sur le marché (AMM). Ces nouvelles options rejoignent l’arsenal thérapeutique vétérinaire : Rheumoxidyl 15 mg/ml, Milbetel Biocanina (16 mg/40 mg, 12,5 mg/125 mg, 4 mg/10 mg et 2,5 mg/25 mg), Luteoplan 0,25 mg/ml et Moxisolv LA 100 mg/ml.

Un antiparasitaire à large spectre

Milbetel Biocanina (Domes Pharma), un nouvel antiparasitaire externe, est une association de milbémycine oxime et de praziquantel. Chez les chiens et les chats, il est indiqué pour le traitement des infestations mixtes par des cestodes (vers plats) et des nématodes (vers ronds) adultes dont les espèces cibles sont détaillées dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP). Ce traitement est proposé en différents dosages adaptés aux chats de plus de 2 kg, aux petits chats et chatons pesant plus de 0,5 kg, aux chiens et aux petits chiens et chiots pesant plus de 0,5 kg. Il est également possible d’utiliser cet antiparasitaire pour la prévention de la dirofilariose (Dirofilaria immitis) avec un traitement concomitant contre des cestodes. Les comprimés sont aromatisés à la viande (pelliculage) pour faciliter l’administration et peuvent être coupés en deux. Pour les chevaux, Rheumoxidyl (C & H Generics), une suspension buvable de méloxicam, fait son entrée sur le marché. Ce traitement est indiqué pour réduire l’inflammation et la douleur lors de troubles musculo-squelettiques aigus et chroniques.

Une solution injectable pour la synchronisation des chaleurs

L’agence a également donné son feu vert à la commercialisation du médicament Luteoplan 0,25 mg/ml (Syn Vet-Pharma Ireland), une solution injectable pour bovins (génisses et vaches) et chevaux (juments) à base de cloprosténol sodique. Chez les bovins, il est notamment utilisé pour la synchronisation ou l’induction de l’œstrus, le traitement du dysfonctionnement ovarien (corps jaune persistant, kyste lutéal) et des infections de l’utérus associées à un corps jaune fonctionnel ou persistant (endométrite, pyomètre). Chez les chevaux, il permet l’induction de la lutéolyse avec un corps jaune fonctionnel. Autre produit, Moxisolv 100 mg/ml (Bimeda) est aussi disponible. Chez les bovins pesant de 100 à 500 kg, cette solution injectable à base de moxidectine est indiquée pour le traitement et la prévention des infestations mixtes par les nématodes gastro-intestinaux, les nématodes respiratoires et certains parasites arthropodes, détaillés dans le RCP.

Suspensions et retour d’AMM

Dans le cadre du Brexit, l’Agence nationale du médicament vétérinaire a renouvelé la suspension des autorisations de mise sur le marché (AMM) de trois médicaments : Bovilis Ringvac (MSD Santé animale), Adequan intramusculaire 500 mg/5 ml (Daiichi Sankyo Altkirch) et Hypercard (Dechra). Le motif invoqué est l’attente du changement du site de contrôle de la qualité déclaré au Royaume-Uni. L’abrogation de la suspension d’AMM du médicament Evitic Combo (Chanelle Pharmaceuticals Manufacturing) a été prononcée et ce, pour toutes ces présentations. Son nouveau circuit de distribution est conforme aux exigences nationales.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr