Cap Cetotech pour réduire le risque de cétose - La Semaine Vétérinaire n° 1982 du 24/03/2023
La Semaine Vétérinaire n° 1982 du 24/03/2023

Complément alimentaire

PHARMACIE

Auteur(s) : Michaella Igoho-Moradel

Bimeda commercialise Cap Cetotech, un aliment complémentaire pour vaches laitières qui s’utilise en réduction du risque de cétose. « Le vêlage est une période à risque de cétose, en raison des demandes énergétiques importantes pour la mise bas et le démarrage en lactation suivant. Il est alors nécessaire d’avoir une bonne gestion des apports chez ces animaux à forte production », est-il indiqué sur la notice du produit. Avec ce lancement, le laboratoire apporte une option complémentaire qui propose un double apport de précurseurs de glucose et de niacine ainsi que des vitamines et soutiens métaboliques en deux phases de relargage, essentiels pour aider la vache pendant les périodes à risque de cétose (vêlage, haute production, démarrage en lactation, etc.). « Le Cap Cetotech apporte à la fois des précurseurs de glucose (propionate) et des soutiens métaboliques (niacine, Saccharomyces cerevisiae). » À noter que l’addition de vitamines et d’oligo-éléments complète ce bolus à la double technologie de relargage : une fraction délitée sur cinq heures pour un apport immédiat (propionate, vitamines A et E) et une fraction délitée sur trois jours pour un soutien prolongé (niacine, Saccharomyces cerevisiae, cobalt, sélénium). Côté posologie, il est recommandé d’administrer deux bolus par voie orale le jour du vêlage ou quelques jours avant le vêlage. L’administration peut être renouvelée trois jours après si nécessaire.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr