Marie Lagadic (A 78) nous a quittés - La Semaine Vétérinaire n° 1976 du 10/02/2023
La Semaine Vétérinaire n° 1976 du 10/02/2023

Hommage

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : Martine Mialot, vétérinaire, dipl. ECVP

Sortie de l’École nationale vétérinaire d’Alfort en 1978 à l’âge de 21 ans, Marie Lagadic a consacré toute sa carrière professionnelle à l’anatomie pathologique vétérinaire.

D’abord assistante au service d’anatomie pathologique d’Alfort (Val-de-Marne) puis à celui de Nantes (Loire-Atlantique), après avoir travaillé à la direction du laboratoire départemental des Côtes-d’Armor, elle a rejoint le laboratoire d’histocytopathologie vétérinaire (LHCV) à Maisons-Alfort et en est devenue codirectrice en 1986. C’était le premier laboratoire privé d’anatomie pathologique strictement vétérinaire d’Europe.

À l’époque, il s’agissait de prouver l’intérêt de ces examens à l’ensemble des vétérinaires, dès lors qu’ils étaient effectués très rapidement et par des vétérinaires spécialisés en anatomie pathologique. Marie Lagadic a intensément développé ce « challenge diagnostic » au LHCV et au laboratoire pluridisciplinaire Idexx.

Elle était diplômée du Collège européen de pathologie vétérinaire (ECVP) depuis sa création, en 1996, et membre de la Société française et de la Société européenne d’anatomie pathologique vétérinaire.

Marie Lagadic a contribué à la formation de très nombreux jeunes vétérinaires en voie de spécialisation. Membre du Comité d’organisation et de formation du diplôme d’études spécialisées vétérinaires d’anatomie pathologique, elle a encadré chaque année des stagiaires dans cette discipline.

Elle était intelligente, fidèle à ses convictions d’honnêteté et de rigueur. Elle avait une très forte personnalité.

Dans sa vie privée, Marie était une mélomane avertie, fréquentant les salles de concert parisiennes mais tout en restant toujours très attachée à sa Bretagne natale.

Marie, tu nous manques déjà, nous qui avons travaillé à tes côtés. Tous ceux qui t’ont côtoyée se souviendront de ta spontanéité et de ta compétence.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr