Revue de presse  - La Semaine Vétérinaire n° 1971 du 06/01/2023
La Semaine Vétérinaire n° 1971 du 06/01/2023

FORMATION MIXTE

Sélection d’articles de la presse internationale par Olivier Samson

Intérêt du lait de transition chez les veaux laitiers nouveau-nés

Le lait donné au veau laitier nouveau-né durant les quatre jours suivant la prise du colostrum stimule le développement des villosités, de la muqueuse et de la sous-muqueuse de l’intestin grêle de ces animaux, selon les résultats de cette étude. De plus, ce lait améliore la santé et la croissance du veau.

Van Soest B., Weber Nielsen M., Moeser A.J., et al. Transition milk stimulates intestinal development of neonatal Holstein calves. J Dairy Sci. 2022;105:7011-22.

Présence de Leptospira interrogans dans le fluide folliculaire des ovocytes bovins

La bactérie Leptospira interrogans est associée à des problèmes de reproduction chez les bovins. Cette étude a évalué la présence de Leptospira spp. et l’a identifiée génétiquement dans le liquide folliculaire de vaches vivantes naturellement infectées. Ainsi, sur 251 vaches laitières asymptomatiques, la recherche de l’ADN de ces bactéries par polymerase chain reaction dans le liquide folliculaire a montré que 26,7 % des vaches étaient porteuses de la bactérie dans leur liquide folliculaire. Tous les prélèvements positifs étaient identifiés comme Leptospira interrogans appartenant au sérogroupe Sejroe.

Dos Santos Pereira P.V., Nogueira Di Azevedo M.I., Borges A.L., et al. Bovine genital leptospirosis: Evidence of ovarian infection by Leptospira interrogans. Vet Microbiol. 2022;271:109489.

Une préparation optimale au vêlage entre 7 et 30 jours lors du tarissement

À l’approche du vêlage les vaches taries et les génisses sont regroupées et reçoivent une ration acidogène. D’après les résultats de ce travail de recherche, lorsque les vaches taries multipares restent moins de 7 jours dans le groupe de préparation au vêlage, elles produisent moins de lait au premier contrôle et ont un risque de réforme accru. Si la durée de cette préparation dépasse 30 jours, les vaches multipares produisent moins de lait et ont un ratio TB/TP plus important. De plus, les primipares et les multipares présentent alors des taux cellulaires plus élevés dans le lait.

Venjakob P.L., Neuhaus L.K., Heuwieser W., Borchardt S. Associations between time in close-up group and milk yield, milk components, reproductive performance, and culling of Holstein dairy cows fed acidogénic diets: A multisite study. J Dairy Sci. 2022;105(8):6858-69.

Effets de l’exposition aux fumées de feux de forêts chez les bovins laitiers

Cette étude américaine montre que l’exposition à des particules fines (diamètre ≤ 2,5 µm) provenant de feux de forêts altère le métabolisme et le système immunitaire inné des vaches laitières et diminue leur production de lait.

Anderson A., Rezamand P., Skiebiel A.L. Effects of wildfire smoke exposure on innate immunity, metabolism, and milk production in lactating dairy cows. J Dairy Sci. 2022;105(8):7047-60.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr