VPT : premier bilan positif pour l’opération Solidarité vétérinaire Ukraine - La Semaine Vétérinaire n° 1967 du 25/11/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1967 du 25/11/2022

Vétérinaires Pour Tous

ANALYSE GENERALE

Auteur(s) : Par Marine Neveux

En mars dernier, Vétérinaires Pour Tous, en partenariat avec la Fondation Brigitte Bardot et dans le cadre du plan de relance économique de la France, lançait un élan de solidarité auprès des réfugiés ukrainiens en prenant en charge les soins de leurs animaux domestiques. Christophe Buhot, directeur de l’association, en dresse un premier bilan positif.

Depuis mars 2022, en raison de la situation exceptionnelle de guerre en Ukraine, Vétérinaires Pour Tous (VPT) et la Fondation Brigitte Bardot (FBB), avec le soutien du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, se sont associés pour permettre aux réfugiés de ce pays de n’acquitter aucuns frais pour les soins et le suivi prodigués à leurs animaux de compagnie. Le bilan aujourd’hui est celui d’un élan de solidarité qui fonctionne. Plus de 726 animaux ont déjà été pris en charge entre mars et septembre, ce qui équivaut à un coût de 50 000 euros, réparti entre VPT et la FBB. C’est une aide précieuse, une belle solidarité qui soutient aussi la préservation de la santé publique en contribuant à l’identification des animaux, à la surveillance sanitaire et à la vigilance portée au risque rabique lors de l’introduction des animaux sur le territoire.

Une très forte demande

Pour l’association VPT, ces derniers mois ont été marqués par une très forte activité, comme en témoigne Christophe Buhot (T 84), son directeur, « au début de l’opération, nous étions submergés par plus d’une centaine d’e-mails à traiter chaque jour, aujourd’hui, nous sommes descendus à une quinzaine de sollicitations journalières ». La charge de travail administrative est lourde, car elle inclut la création des dossiers, le croisement des informations pour valider les identités des propriétaires des animaux, leur localisation, etc.

Le principe de la démarche : un tiers des frais liés aux soins de l’animal sont pris en charge par le vétérinaire, un tiers est soldé par la FBB, et le dernier tiers par VPT. Tous les réfugiés ukrainiens ont droit à cette aide pendant un an (à partir de leur entrée sur le territoire français).

L’association a bénéficié d’une aide de l’État. « La Direction générale de l’alimentation nous a informés que les fonds alloués à VPT en 2021 dans le cadre du plan de relance pourront servir à assurer la surveillance et le suivi sanitaire vétérinaire, ainsi que les soins des animaux de compagnie des réfugiés ukrainiens, quelles que soient leurs ressources », expliquait Christophe Buhot dans les colonnes de La Semaine Vétérinaire1 n°1937 du 25 mars 2022. Une décision étatique, qui a été prise à la demande conjointe du Conseil national de l’Ordre vétérinaire, de l’Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie et du Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral, les trois organismes fondateurs de VPT.

Santé animale et santé publique

Quels sont les principaux motifs de consultation des animaux domestiques des réfugiés ukrainiens ? « Nous avons eu beaucoup de mises sous surveillance, en raison du risque rabique », détaille Christophe Buhot, l’Ukraine n’étant pas un pays indemne de rage.  « De nombreux animaux que nous avons pris en charge sont déjà identifiés et vaccinés mais, sans titrages en anticorps antirabiques, ces mises sous surveillance sont requises. » Dans l’ensemble, il constate un bon taux de vaccination, et les frais d’enregistrement des identifications sont pris en charge par I-CAD en cas de besoin.

« Nous gérons également tous les soins nécessaires aux animaux : de la torsion d’estomac à des affections de la hanche, des ligaments croisés, des accidents de la route, des maladies chroniques, etc. » Tous types de carnivores domestiques ont déjà été pris en charge : chiens, chats et furets.

Le système fonctionne donc, et la communication est facilitée par la mise à disposition de documents en français et en anglais, mais aussi en ukrainien pour les démarches de VPT, les documents relatifs aux soins, au consentement éclairé, etc. « Avec sept mois de recul, l’opération Solidarité vétérinaire Ukraine est en passe de devenir une réussite à la fois sur le plan humain et sur le plan sanitaire, grâce à l’implication des vétérinaires et à l’excellente collaboration avec la FBB », conclut Christophe Buhot.

VPT en chiffres

Aujourd’hui, Vétérinaires Pour Tous (VPT) compte 1 044 structures vétérinaires adhérentes, une belle progression même si elle est loin d’être exhaustive. « Il faudrait encore que davantage de vétérinaires s’engagent au cœur des bureaux ou dans les actions sur le terrain de VPT. La profession ne peut pas se permettre de ne pas être un acteur incontournable en matière de solidarité pour les soins aux animaux », martèle Christophe Buhot, directeur de l’association.

  • 1. Voir « titre article » dans La Semaine Vétérinaire n° XXXX du X/X/2022.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr