Pénurie de main-d’œuvre et organisation de la clinique : un casse-tête sans fin ? - La Semaine Vétérinaire n° 1967 du 25/11/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1967 du 25/11/2022

EXPRESSION

Propos recueillis par Michaella Igoho-Moradel

Face au manque de bras, les entreprises vétérinaires doivent adopter une stratégie pour poursuivre au mieux leur activité. Quels leviers peuvent-ils mobiliser pour faire face à la situation ?

Hélène Villarroya (A 01)Consultante et fondatrice d’AdévetÊtre proactif dans le recrutement est indispensableFace à une pénurie de main-d’œuvre, il faut gagner le plus possible en performance. Il ne s’agit pas de dégrader la qualité du service mais d’identifier les points d’amélioration pour optimiser le temps de travail. La délégation de certains actes (la facturation, la saisie des comptes rendus, la remise de l’animal après une chirurgie, etc.) aux ASV1 en fait partie. Cela nécessite qu’ils soient formés à ce rôle. L’autre étape ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr