Des nouvelles solutions vaccinales aviaires avec la technologie Sphereon - La Semaine Vétérinaire n° 1967 du 25/11/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1967 du 25/11/2022

Galénique

PHARMACIE

Auteur(s) : Tanit Halfon

Après le vaccin contre la bronchite infectieuse aviaire, le laboratoire MSD Santé animale a élargi sa technique brevetée de lyophilisation à ses vaccins contre la maladie de Gumboro et la maladie de Newscastle.

En 2016, le laboratoire MSD Santé animale lançait une nouvelle galénique pour ses solutions vaccinales contre la bronchite infectieuse aviaire : Nobilis BI MA5, Nobilis IB 4-91 et Nobilis IB Primo QX. Le principe : un procédé de lyophilisation breveté, appelé Sphereon, qui permet d’obtenir une préparation vaccinale sous forme de petites billes solubles dans l’eau, empaquetées dans des cupules en aluminium. L’entreprise a décidé d’étendre cette technologie à d’autres vaccins de son portefeuille. Désormais, ceux contre la maladie de Gumboro – Nobilis Gumboro 228E et D78 – et de Newcastle – Nobilis ND Clone 30 et MA5 + Clone 30 – sont disponibles sous cette forme, sans que leur formulation soit modifiée. Ce changement de galénique s’accompagne aussi de nouvelles présentations, qui visent des lots d’animaux de plus grande taille. Les vaccins contre la bronchite infectieuse sont désormais conditionnés en boîte de 12 cupules (au lieu de 10 précédemment), avec une exception pour le Nobilis IB Primo QX dont la présentation de 10 cupules/boîte pour 5000 doses passe, non pas à 12, mais à 6 cupules/boîte. Pour ceux contre la maladie de Gumboro et de Newscastle, les boîtes contiennent 12 cupules, quelle que soit la posologie.

Une forme pharmaceutique plus pratique

Le Nobilis Gumboro 228E est désormais disponible en 10 000 doses ; le ND Clone 30 en 5 000 doses, tout comme le Ma5+CLONE 30. C’est le nombre de billes par cupule qui détermine le nombre de doses. Un code couleur est apposé afin de minimiser le risque d’erreur ainsi que, sur chaque cupule, le numéro de lot et la date de péremption, pour une meilleure traçabilité. La conservation des cupules suit les recommandations usuelles : au réfrigérateur (entre 2 et 8 °C) et à l’abri de la lumière. Côté préparation, les cupules doit être utilisées immédiatement après ouverture. Les billes sont versées dans de l’eau dépourvue de désinfectant (eau en bouteille faiblement minéralisée) ; il faut ensuite remuer à l’aide d’un fouet jusqu’à leur dissolution complète. La préparation prend un peu moins de temps qu’avec les flacons, et largement moins qu’avec les galets effervescents. Cette forme pharmaceutique a aussi l’avantage, selon le laboratoire, de laisser moins de résidus sur les parois du contenant employé pour préparer la solution vaccinale. Le prix ne change pas par rapport à celui des présentations en flacon.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr