Où en est la relation entre ostéopathes animaliers et vétérinaires ? - La Semaine Vétérinaire n° 1966 du 18/11/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1966 du 18/11/2022

Paraprofessionnels

ANALYSE GENERALE

Par Lorenza Richard

Créer du lien entre les différents professionnels de l’ostéopathie pour faire avancer la discipline était le but de la deuxième édition du congrès SymbiOstéo, qui s’est tenu au Centre de congrès de Lyon (Rhône), du 21 au 23 octobre dernier. Une occasion de s’interroger sur l’évolution des relations entre ostéopathes animaliers et vétérinaires, trois ans après le premier congrès.

« Nous avons passé un cap dans les échanges depuis trois ans1 », se réjouit Marie Salabert, ostéopathe animalier et organisatrice des congrès SymbiOstéo avec l’Union française des étudiants ostéopathes animaliers. « La réglementation2 a permis aux vétérinaires de mieux connaître l’ostéopathie animalière, et il existe même une réelle bienveillance dans nos relations », explique-t-elle. Ainsi, le congrès repose sur une idée de ralliement constructif. « Les différents professionnels peuvent donner leur avis sans jugement, trouver des points de convergence, et c’est ce qui a ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr