Campagnes de prophylaxies : rien ne change ? - La Semaine Vétérinaire n° 1966 du 18/11/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1966 du 18/11/2022

Exercice rural

ANALYSE MIXTE

Céline Lardy

La rémunération de la prophylaxie est un sujet récurrent ; tous les ans, chaque département fixe ses propres tarifs au terme de négociations bipartites entre vétérinaires et éleveurs. L’exemple des Pays de la Loire illustre les difficultés posées par ce dispositif.

La campagne de prophylaxie 2022-2023 a officiellement déjà débuté. Pourtant, la question des tarifs pratiqués fait encore souvent l’objet de débats locaux houleux lors des négociations bipartites entre organisations agricoles et vétérinaires, comme l’impose le Code rural et de la pêche maritime. Dans les Pays de la Loire, les vétérinaires ont décidé de se fédérer et de proposer des tarifs régionaux homogènes et communs à chacun des départements, étayés par une étude scrupuleuse du coût des missions de prophylaxie. Dans quatre des cinq départements ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr