Pergolife, le premier pergolide quadrisécable - La Semaine Vétérinaire n° 1963 du 28/10/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1963 du 28/10/2022

Endocrinologie

PHARMACIE

Auteur(s) : Michaella Igoho-Moradel

Les laboratoires Audevard lancent le premier pergolide en comprimés quadrisécables pour le traitement des chevaux – non destinés à la consommation humaine – souffrant d’une pituitary pars intermedia dysfunction, connue sous le nom de syndrome de Cushing équin. Il est également indiqué dans le traitement symptomatique des signes cliniques associés au dysfonctionnement du lobe intermédiaire de l’hypophyse. « Ce nouveau format permet d’adapter avec précision la dose administrée à chaque animal, ce qui est essentiel car le syndrome de Cushing peut toucher toutes les races de chevaux. Il est ainsi possible d’avoir une gestion sur mesure », explique Audevard. Disponible dans les centrales depuis le 1er septembre 2022, le comprimé de Pergolife peut être conservé jusqu’à 3 jours après avoir été divisé. Sa composition est identique à celle du princeps. Côté posologie, le comprimé doit être administré par voie orale, une fois par jour. Pour faciliter son ingestion, la dose journalière peut être mélangée dans un peu d’eau et/ou avec de la mélasse ou un autre produit sucré. Si les comprimés sont dissous dans l’eau, la solution doit être administrée avec une seringue. Les comprimés ne doivent pas être écrasés.

Pergolife est le quatrième produit lancé cette année par ls laboratoires Audevard, après la commercialisation d’Equipred, d’Equipulmin et de Butorgesic.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr