Un paradis à déchiffrer - La Semaine Vétérinaire n° 1956 du 06/09/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1956 du 06/09/2022

LIVRE

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : Michel Bertrou

Sophie, romancière, et son compagnon Grieg vivent en bordure du monde, dans une bâtisse isolée sur les hauteurs vosgiennes. Un abri dans le chaos. Un soir, une jeune chienne en fuite surgit à la porte du vieux couple. Plus que le récit de l’affection qui va lier la narratrice à l’animal, ce roman en explore la profondeur dans le contexte des menaces qui pèsent aujourd’hui sur la nature et l’humanité. Celui aussi de la vieillesse. Du monde, d’un couple, d’une femme. « Le langage nous survivra-t-il ? » se demande la narratrice. Le pouvoir de l’écriture, de sa poésie, s’avère l’enjeu véritable du livre. Une poésie qui se confronte à la décrépitude de l’âge et de l’époque, comme pour la conjurer. Une littérature sauvage qui fait surtout face pour affirmer la vie et les désirs qui traversent toujours les corps, circulent entre les êtres et entre les espèces. « Il y avait encore un écho, un éclat, un frisson qui se manifestait dans le monde ». Ce paradis du vivant à déchiffrer entre ses débris, la petite chienne en aura été l’émissaire. Quatre ans après Les Grands Cerfs1, Sophie Hunzinger reste à l’affût. Elle signe ici un nouveau remarquable « pas de côté » littéraire.

  • Un chien à ma table de Claudie Hunzinger, Grasset, 14 x 20,5 cm, 288 pages, 20 €.
  • 1. Voir La Semaine Vétérinaire n° 1889 du 5 mars 2021.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr