Des médicaments en rupture en équine - La Semaine Vétérinaire n° 1956 du 06/09/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1956 du 06/09/2022

Marché

PHARMACIE

Auteur(s) : Michaella Igoho-Moradel

L’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) signale aussi la rupture critique du sérum trivalent équin (Boehringer Ingelheim) et une remise à disposition repoussée du Dilatérol (Dechra).

Chez les équins, le sérum trivalent équin est utilisé en prévention et traitement des maladies néonatales des poulains dues à Escherichia coli, Salmonella dublin, Salmonella typhimurium et Pasteurella multocida. Au sujet de la rupture depuis le 24<0x00A0>avril 2022, le fabricant évoque un problème de composants. Il faudra attendre le 30 septembre prochain pour la remise à disposition de ce produit. L’ANMV souligne que « la rupture intervient en période creuse de distribution et d’usage. Le prochain lot qui sera mis sur le marché couvrira l’ensemble de la prochaine saison. »

Dans le même temps, l’agence signale que la remise à disposition du Dilaterol 22µg/ml sirop pour chevaux (clenbutérol) n’est finalement pas attendue avant la fin de l’année 2022. Il est indiqué dans le traitement des affections respiratoires lors d’obstruction des voies respiratoires due à un bronchospasme et/ou à l’accumulation de mucus, et lorsque l’amélioration de la clairance mucociliaire est souhaitable. L’ANMV rappelle que des alternatives sont possibles, avec l’autorisation d’importation d’Equipulmin 22µg/ml sirop pour chevaux, exploité par le laboratoire Audevard. Les unités disposent d’un étiquetage en langue allemande et d’une notice en français dans l’attente de la distribution d’un premier lot étiqueté en français au second semestre 2022. Selon leur disponibilité sur le marché, les praticiens peuvent également utiliser Ventipulmin granulé et injectable.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr