Premier roman - La Semaine Vétérinaire n° 1955 du 30/08/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1955 du 30/08/2022

LIVRE

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : MICHEL BERTROU

Leurs lecteurs ne s’en doutent pas mais tout en exerçant, certaines de nos consœurs sont capables d’imaginer de terribles intrigues. Comme Élisa Vix (publiée aux éditions du Rouergue) ou Armelle Malavallon (chez Ramsay), Sophia Jarion (alias Sophie Jolivet qui travaille en région toulousaine) en fait la démonstration éloquente avec ce roman noir à l’écriture dense et soignée où elle exploite habilement sa formation et son expérience professionnelle. L’affaire – une série de contaminations criminelles liées à un virus inconnu – débute par la mort subite d’une jeune praticienne quelques jours après qu’elle a été mordue par un chat (Virion, le bien nommé). La découverte du cadavre d’un étudiant – dix ans après sa disparition – ouvre une enquête parallèle qui, comme la première, se resserre sur un centre de recherche anticancéreux et un herpétologue travaillant sur des grenouilles tropicales aux pouvoirs singuliers. Pour cette première expérience d’écriture, la jeune autrice a délibérément choisi l’autoédition afin de garder la main sur la publication et la distribution. Une initiative convaincante et prometteuse qui mérite d’être encouragée.

  • Virion de Sophia Jarion, auto-édition, disponible sur amazon.fr : exemplaire broché, 11 x 18 cm, 362 pages, 9,99€ ou au format Kindle.
  • Édition reliée, 15 x 21 cm, avec couverture rigide et marquage argenté, sur demande auprès de l’auteur : sophiajarion@hotmail.com
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr