La Semaine Vétérinaire n° 1951 du 01/07/2022

EDITO

Marine Neveux

L’Europe agit-elle pour le meilleur ou pour le pire pour les vétérinaires ?Pour le pire, avec ce bis repetita : des députés européens ont tenté de pousser un projet de règlement d’exécution de la Commission pour réserver une grande partie des antimicrobiens à un usage l’humain. Le médicament en médecine vétérinaire a été de nouveau chahuté. Une démarche à l’encontre des avis scientifiques des agences européennes et mondiales. Heureusement, la science a eu le dernier mot, le Parlement européen a rejeté le ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr