La Semaine Vétérinaire n° 1950 du 24/06/2022

NAC

ANALYSE CANINE

Par Tanit Halfon

Les signes cliniques sont classiques, et le traitement chirurgical apparaît de bon pronostic, rapporte une récente étude rétrospective.

Avec l’essor des nouveaux animaux de compagnie, les vétérinaires peuvent être amenés à être sollicités pour des questions sur une grande variété d’espèces animales : parmi elles, on trouve le porc. Comme le chat ou le chien, il peut être sujet à un classique : l’occlusion intestinale, rapporte une publication nord-américaine récente du Journal of Veterinary Internal Medicine. Cette étude rétrospective multicentrique1, a passé en revue les cas vus en consultation sur une période de sept ans, entre 2013 et 2019, dans quatre grands hôpitaux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr