La Semaine Vétérinaire n° 1950 du 24/06/2022

Médecine féline

FORMATION CANINE

Tarek Bouzouraa

Le diabète sucré est très fréquent chez le chat. Son contrôle nécessite une insulinothérapie avec un suivi glycémique rapproché. Compte tenu de l’existence d’une « hyperglycémie de stress » chez le chat hospitalisé, l’évaluation précise de la réponse biologique est parfois délicate en clinique. L’évaluation des fructosamines permet d’évaluer la glycémie moyenne des deux dernières semaines, mais n’apporte pas tous les renseignements relatifs à l’efficacité de l’insulinothérapie (nadir et durée d’action). De plus, en tant que protéines dites « glycosylées », les fructosamines fluctuent ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr