La Semaine Vétérinaire n° 1949 du 17/06/2022

Maladie zoonotique

ANALYSE CANINE

Par Tanit Halfon

Cette bactérie commensale de la cavité buccale des chiens et chats peut être transmise lors de morsures et responsable de graves infections. En France, selon une récente étude rétrospective, une quarantaine de cas ont été rapportés en 10 ans.

La morsure d’un chien ou d’un chat n’est jamais anodine. Elle peut être source d’infections zoonotiques, parmi elles l’infection à Capnocytophaga spp., bactéries commensales de la cavité buccale des carnivores domestiques. Plusieurs espèces bactériennes sont incriminées. En France, la maladie reste rare, mais ses conséquences sont souvent très graves, révèle une étude rétrospective multicentrique1 publiée en janvier dernier dans l’European journal of clinical microbiology and infectious diseases (Journal européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses). L’objectif de l’étude était ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr