La Semaine Vétérinaire n° 1948 du 10/06/2022

EDITO

Tanit Halfon

Depuis les deux épizooties successives d’influenza aviaire hautement pathogène de l’hiver 2015 avec 77 foyers en élevage, puis de 2016 avec 486 foyers, il n’y aura eu que deux années de répit. Hiver 2020-2021 : près de 500 foyers en majorité dans le Sud-Est, et plus de 3 millions de volatiles abattus. Les cabinets vétérinaires avaient été mobilisés plusieurs mois. Et les praticiens avaient alerté sur le risque d’implosion du système de surveillance sanitaire, et la pérennité du maillage vétérinaire. Hiver 2021-2022 : presque 1 400 ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr