La Semaine Vétérinaire n° 1948 du 10/06/2022

Dermatologie

ANALYSE CANINE

Laurent Masson

Environ 150 congressistes se sont réunis aux Journées du Gedac (groupe d’étude en dermatologie de l’Afvac) sur le thème des otites du 12 au 14 mai derniers à Aix-en-Provence. Focus sur quelques points essentiels.

Au quotidien, voici des points utiles à retenir. Devant une otite externe avec peu de sécrétions, l’hypothèse à privilégier est celle d’un corps étranger ou d’une dermatite atopique lors d’atteinte respectivement unilatérale ou bilatérale. Si les sécrétions sont abondantes, il convient de rechercher la présence de parasites et de réaliser une cytologie. La corticothérapie est indispensable lors de sténose. Le scanner est conseillé lors de sténose du conduit et d’otite moyenne ; en revanche, l’IRM est préférable en cas de suspicion ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr