Lumière sur l’invisible - La Semaine Vétérinaire n° 1943 du 06/05/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1943 du 06/05/2022

FILM

COMMUNAUTE VETO

Auteur(s) : MICHEL BERTROU

En 1961, alors que l’Italie du Nord érige des gratte-ciel à la gloire de la croissance industrielle, un groupe de jeunes femmes et hommes débarque dans le massif du Pollino en Calabre, afin d’explorer pour la première fois l’abîme de Bifurto, le gouffre le plus profond d’Italie. Reconstituer de manière naturaliste, quasi documentaire, cet épisode mineur de l’histoire italienne, dont seulement quelques vaches et un vieux berger seront les témoins, fournit le mince argument du nouveau film de Michelangelo Frammartino (réalisateur en 2011 de Le Quattro Volte1). La dramaturgie évacuée, le cinéma s’épanouit dans l’obscurité du gouffre. La longue descente des spéléologues jusqu’aux confins du puits à 683 mètres de profondeur en est non seulement la métaphore mais elle en pénètre l’essence. Entre l’exiguïté opaque de la grotte et la monumentalité des paysages au-dessus, l’économie subtile du travail des images et des sons ébranle les perspectives et met en résonance le visible avec l’invisible, la surface avec le profond, la vie avec la mort. Dans l’œil ébloui et à la fois distant de la caméra, les oppositions se rejoignent, le temps s’écoule et s’arrête en un mouvement. Une vraie « expérience de cinéma mystique » selon Bong Joon-ho2. Et pourtant si simple.

  • Il Buco, (le Trou) de Michelangelo Frammartino, Italie/France/Allemagne, 1 h 33, sortie le 4 mai.
  • 1. Voir La Semaine Vétérinaire n°1530 du 08/03/2013.
  • 2. Réalisateur de Parasite (2019) et de Okja (2017).
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr