La Semaine Vétérinaire n° 1943 du 06/05/2022

Médecine interne

FORMATION MIXTE

Marine Neveux

D’après l’intervention d’Isabelle Desjardins, directrice adjointe à la clinique équine à Vetagro Sup, sur les fièvres isolées présentée le 25 novembre 2021 lors des 6es Rencontres du Respe (réseau d’épidémiosurveillance en pathologie équine) à Caen (Calvados).

Quels outils est-il possible d’utiliser au moment de la détection de l’hyperthermie isolée ? interroge la professeure Isabelle Desjardins en introduction de son intervention. Fièvre ou hyperthermie n’est pas synonyme d’infection, il faut donc trouver des arguments pour aller dans le sens de l’infection ou pas détaille-t-elle. « On raisonnera sur des histoires de probabilité en essayant d’augmenter l’index de suspicion clinique avec des outils simples : observer, chercher, répéter, développer des clés et surtout refuser les “recettes”, et accepter d’avoir tout faux ».L’enquête épidémiologique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr