La Semaine Vétérinaire n° 1940 du 15/04/2022

Dermatologie

FORMATION CANINE

Mylène Panizo

Conférencière

Céline Darmon, diplômée ECVD, spécialiste en dermatologie au centre hospitalier vétérinaire Frégis (94) et à la clinique Synervet (Le Grand-Quevilly, 76)

Article rédigé d’après une webconférence organisée par le GEDAC (Groupe d’étude en dermatologie des animaux de compagnie), l’AFVAC (Association des Vétérinaires pour Animaux de Compagnie) et en partenariat avec Boehringer Ingelheim, le 15 mars 2022.

Les dermatoses virales félines sont rares, mais certaines atteintes cutanées sont caractéristiques.L’herpèsvirus 1 (FHV 1) a un tropisme principalement oculaire et respiratoire. Dans de rares cas, il est à l’origine d’une dermatite herpétiforme. Celle-ci se présente sous deux formes cliniques : la dermatite ulcérative faciale (la plus fréquente) et l’érythème polymorphe post-herpétique.La dermatite ulcérative faciale correspond à des lésions d’abord vésiculeuses, puis érosives et ulcéreuses, provoquant des saignements, des croûtes, ainsi qu’un prurit intense. Ces lésions sont caractérisées par leurs formes ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr