L’année 2021 du médicament vétérinaire en bref - La Semaine Vétérinaire n° 1940 du 15/04/2022
La Semaine Vétérinaire n° 1940 du 15/04/2022

Europe

PHARMACIE

Auteur(s) : Michaella Igoho-Moradel

En 2021, l’Agence européenne des médicaments a recommandé la mise sur le marché de plusieurs médicaments destinés aux carnivores domestiques.

L’heure est au bilan pour l’Agence européenne des médicaments (EMA), qui a publié en février dernier la liste 2021 de ses recommandations concernant la délivrance d’autorisations de mise sur le marché de nouveaux médicaments vétérinaires. L’année dernière, l’agence a donné son feu vert pour la commercialisation de 12 médicaments vétérinaires toutes espèces confondues, 7 d’entre d’eux contenant une nouvelle substance active. Cinq sont des vaccins, dont quatre nouveaux vaccins biotechnologiques. Cet article s’intéresse aux médicaments destinés aux carnivores domestiques.

En 2021, l’autorité européenne a émis un avis favorable pour la mise sur le marché de Credelio Plus (Elanco). Cet antiparasitaire est une association de lotilaner et milbémycine oxime, qui appartiennent respectivement à la famille des isoxazolines et des lactones macrocycliques. Ce médicament à usage oral est destiné aux chiens atteints ou à risque d’infestations/infections mixtes de tiques, puces, nématodes gastro-intestinaux (ankylostome, ascaris et trichocéphale), ver du cœur et/ou ver du poumon. Autre médicament, Daxocox (enflicoxib), un anti-inflammatoire non stéroïdien pour le traitement de la douleur et de l’inflammation associées à l’arthrose (ou maladie dégénérative des articulations) chez le chien, commercialisé par Ecuphar NV. Toujours pour les chiens, l’EMA a donné par consensus un avis positif à la demande d’autorisation de mise sur le marché pour Tessie (tasipimidine), un nproduit destiné à soulager à court terme l’anxiété et la peur situationnelles déclenchées par le bruit ou le départ du propriétaire. Zenalpha (médétomidine/vatinoxan) est un produit entraînant une sédation des chiens lors d’interventions vétérinaires non invasives, non douloureuses ou légèrement douloureuses, d’une durée inférieure à 30 minutes, nécessitant une contention ou une sédation et une analgésie de l’animal. Pour les chiens et les chats, Imoxat est un nouveau générique contenant de l’imidaclopride et de la moxidectine pour le traitement et/ou la prévention des infections parasitaires mixtes.

L’agence a également donné son feu vert pour la mise sur le marché de Bonqat (Orion Corporation), à base de prégabaline, pour le traitement de l’anxiété chez le chat. Felpreva (Vetoquinol), une solution antiparasitaire en spot-on destinée au chat, a également été approuvé. Il s’agit d’une association de trois principes actifs contenant du tigolaner, un acaricide et insecticide appartenant à la classe chimique des bispyrazoles, de l’émodepside, un antiparasitaire de la classe des depsipeptides cycliques, et du praziquantel, une pyrazinoisoquinoléine. En combinaison, ces substances actives sont proposées pour traiter les infestations d’endoparasites ainsi que le traitement et le contrôle des ectoparasites. En outre, l’agence a validé de nouvelles utilisations pour des médicaments déjà présents sur le marché. Chez les chats, NexGard Combo (Boehringer Ingelheim) a de nouvelles indications thérapeutiques pour le traitement de la gale notoédrique (causée par Notoedres cati), le traitement des infections à Aelurostrongylus abstrusus (larves L3, L4 et adultes) et la prévention de l’aelurostrongylose. Bravecto (MSD Santé animale) peut être aussi utilisé afin de réduire le risque d’infection de Babesia canis par transmission de Dermacentor reticulatus pendant un maximum de 12 semaines chez le chien. Enfin, la notice Cortavance (Virbac) mentionne désormais qu’il est indiqué pour « le soulagement des signes cliniques associés à la dermatite atopique du chien ».

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr