La Semaine Vétérinaire n° 1938 du 29/03/2022

EXPRESSION

Propos recueillis par Jacques Nadel

Le recrutement des jeunes diplômés tourne au casse-tête. Face à cette problématique endémique de la profession, qui s’est aggravée avec la hausse d’activité, les employeurs s’adaptent pour augmenter l’attractivité de leur clinique.

Frédéric Sanspoux (Liège 98)Praticien à Couzeix (87)« Nous misons sur une offre de formation attrayante »La première mesure a été de proposer une rémunération attractive, supérieure à celle de la grille de la convention collective. Ensuite, nous avons mis en place une sorte de compagnonnage au niveau de notre établissement de référés qui permet au jeune de se former et donc de monter en compétence, ce qui participe à son épanouissement professionnel dans l’entreprise. Les jeunes recrues qui travaillent chez nous la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr